Les rencontres à la Ritournelle

C’est un rendez-vous attendu par les enfants et les adultes de la Ritournelle : chaque premier mardi du mois depuis la création de l’association (2007), deux lecteur·rice·s de Val de Lire se rendent à la maison des associations, muni·e·s d’une valise remplie d’albums.

La Ritournelle est une association balgentienne, créée il y a 10 ans, elle accueille deux fois par semaine (mardi et vendredi matin, à la maison des associations) les enfants de moins de 4 ans accompagnés par leurs parents, leurs assistantes maternelles, leurs grand-parents autour de jeux, d’activités manuelles, de lectures, pour favoriser les échanges, créer du lien entre adultes et entre enfants et ainsi rompre la solitude. L’ambiance y est très conviviale.

Lorsque les lecteur·rice·s de Val de Lire entrent, les enfants abandonnent les jeux d’éveil et s’installent sur le tapis, souvent très impatients que la séance de lecture commence. Les responsables de l’association accordent une grande importance à notre intervention et apprécient notre souplesse. Il n’est pas question d’obliger les petits et les adultes à écouter, mais très souvent tout le monde se retrouve autour de ce moment.

Nous commençons généralement par une comptine ou un jeu de mains. Les enfants, accompagnés par les adultes, sont très attentifs. Deux ou trois histoires sont lues à haute voix pour tous, puis le moment tant attendu arrive : l’ouverture de la valise ! Les enfants choisissent le livre puis choisissent le ou la lecteur·rice. C’est un grand moment de liberté ! Les bébés ne sont pas oubliés, au cours de la séance, les lecteur·rice·s viennent vers chacun d’entre eux pour partager le plaisir des mots, de la mélodie, de la poésie. Ce plaisir ressenti dès leur plus jeune âge favorisera leur désir d’apprendre, d’écouter l’autre, de lire, d’écrire… Nous privilégions les lectures individuelles : l’adresse singulière et bienveillante à un enfant, accompagné par son adulte. Nous respectons les choix de l’enfant et nous relisons plusieurs fois de suite les mêmes albums si l’enfant nous le demande (ce qui est fréquent et bien normal : la répétition est essentielle à sa construction).

Les adultes, parents, grands-parents, assistantes maternelles s’impliquent fortement dans ces temps de lectures, ils lisent eux-mêmes à leurs enfants ou aux autres enfants, prennent l’enfant sur les genoux ou sont assis près de lui pour l’accompagner dans ses découvertes, être témoin de son émerveillement, découvrir ce qui le fascine, ce qui lui fait peur, ce qui le fait rire…

Les adultes nous disent combien certaines histoires marquent les enfants. Ils en parlent dans la journée, parfois réinventent toute l’histoire avec leurs propres mots.

Des petites valises de livres sont prêtées à la Ritournelle pour prolonger ces moments à la maison. Ces valises sont appréciées. L’intérêt des enfants pour certains livres surprend parfois les parents.

Depuis plusieurs années, les membres de la Ritournelle participent à l’animation de l’espace « premiers pas premiers livres » à l’occasion du salon du livre. L’association intervient pour proposer des activités manuelles aux tout-petits en lien avec le thème du salon.

Ce sont donc des échanges précieux, des rencontres enrichissantes qui au fil des années se consolident.

Audrey Gaillard, lectrice

Des lectures tout l’été !

Les activités de Val de Lire se sont poursuivies tout au long de l’été. Une quinzaine de lecteurs se sont relayés en juillet et en août pour lire et proposer des albums jeunesse sur différents lieux de loisirs (plage, guinguette, centre de loisirs, parc…).

Les lecteurs ouvrent les portes du Roulebarak, déroulent le store, installent à l’extérieur chaises, tabourets, couvertures, coussins et surtout des dizaines et des dizaines de livres à partager. Temps chaud, incertain, humide, peu importe, les familles, assistantes maternelles, groupes d’enfants sont au rendez-vous. Ces rencontres réunissent vacanciers, touristes étrangers et habitants de la ville. Certains participent aux séances de lecture proposées par Val de Lire toute l’année dans diverses structures et souhaitent prolonger les échanges durant les vacances, d’autres découvrent, prennent le temps et se laissent surprendre par la diversité et la qualité des albums jeunesse.

 Des parents nous ont dit leur plaisir de découvrir l’initiative du camion à histoires. Pendant que l’on lisait aux enfants, des parents ont pioché tout l’après-midi dans une valise pour lire entre eux. Anouk Gouzerh, lectrice.

Avec Nicole, nous lisons à deux fillettes l’album intitulé Canard Lapin. Leur première réaction : « on n’aime pas les histoires ». « Ce n’est pas grave, on vous lit celle-là et vous nous direz si ce n’est pas bien, si vous voulez partir. ». Pendant l’histoire, elles sont à l’écoute. Leurs ressentis finaux sont assez positifs, elles nous disent : « on en veut d’autres ! ». Cyril Varquet, lecteur.

Créer du lien, susciter les échanges à partir d’une lecture, d’un livre, parler, se rencontrer, apprendre, se reconnaître… Interposer là, sur des lieux de loisirs, un tissu de mots, d’histoires, de fantaisies, des souvenirs, des poésies, entre l’enfant, l’adulte qui l’accompagne et le lecteur.

Il est mis à disposition une caisse de livres en langues étrangères. Certaines personnes disent apprécier de trouver des livres dans leur langue maternelle. Ces moments partagés sont riches, ils relient les personnes en s’appuyant sur leurs ressemblances mais aussi en s’enrichissant des différences.

Dans le cadre de la grande fête du livre pour la jeunesse, Partir en Livre, Val de Lire reçoit Sébastien Touache pour une journée exceptionnelle qui restera un des temps forts de cet été.

Sous le regard bienveillant des parents, grands-parents qui les accompagnaient, des groupes d’enfants se sont relayés autour de Sébastien TOUACHE pour bomber les panneaux et créer une fresque Au fil de l’eau, au fil des livres, pendant que d’autres partageaient des histoires avec les adultes présents. En soirée, l’illustrateur a donné une touche finale à la fresque, encouragé par ONANLA, une fanfare béninoise exceptionnelle. Nicole Verdun, lectrice

En se glissant dans les lieux de loisirs, les lecteurs créent des espaces de rencontres, d’échanges intellectuels, émotionnels. Un enfant, son adulte, un lecteur, un album et tout bascule dans une autre dimension, celle de la relation intime dans un respect distancié. L’enfant s’approprie le livre dans un climat de confiance et de plaisir, ce qui favorisera son entrée dans l’art, dans l’écrit, dans les apprentissages de la lecture.

Le lendemain de notre temps de lecture à Blois, j’ai croisé dans le centre de ville deux petites filles et leur mamie qui avaient écouté nos histoires avec un plaisir évident.

Elles étaient ravies de me revoir et la grand-mère a dit que les deux enfants ne cessaient de parler de ce moment et des histoires entendues !!! Cela vaut toutes les évaluations !!!! Teresa Monclus, lectrice.

Les ponts et les diables : Légendes de Beaugency et d’ailleurs

La Société Archéologique et Historique de Beaugency (SAHB) organise des animations, expositions et conférence autour du Pont de Beaugency. À cette occasion, Val de Lire proposera des lectures en lien avec les ponts et les diables, textes choisis par la SAHB, le mercredi 13 septembre 2017 à 15h30, à la Médiathèque la Pléiade, à Beaugency.

L’entrée est libre et gratuite. À partir de 6 ans.

Le voyage des p’tites valises de livres

L’Association Val de Lire propose tout au long de l’année des moments de lectures partagées. Munis d’albums pour la jeunesse, les lecteurs de Val de Lire vont à la rencontre des enfants et des adultes afin de favoriser l’accès à la littérature pour tous, de donner le goût pour la lecture dès le plus jeune âge et d’impliquer les parents dans cette découverte.

À l’issue des rencontres, des petites valises de livres contenant 7 à 8 livres proposées par les lecteurs de Val de Lire sont prêtées aux familles, aux assistantes maternelles, aux animateurs afin de prolonger ces temps de découverte. Enfants et adultes se familiarisent avec la littérature jeunesse et se sentent ainsi encouragés à fréquenter les médiathèques. Certaines valises contiennent un jeu conçu par les bénévoles de Val de Lire en lien avec les albums (loto, dooble, dominos…).

Cette action Le voyage des p’tites valises de livres bénéficie du label « Agir ensemble contre l’illettrisme »  mis en place par l’ANLCI (Agence Nationale  de Lutte contre l’Illettrisme).

L’action a débuté en 2013. Val de Lire renouvelle les valises chaque année. Actuellement, une vingtaine de valises est en circulation.

 

 

« Partir en Livre » La grand fête du livre pour la jeunesse

Les Associations Val de Lire et Livre Passerelle disposent chacune d’un camion aménagé en salon de lecture et proposent régulièrement des rencontres pour partager le plaisir d’une lecture à haute voix. À l’occasion de Partir en Livre, les deux associations ont défini un itinéraire sur les bords de Loire. Entre le 19 juillet et le 28 juillet, neuf rencontres seront proposées au départ de Baule pour Val de Lire, de la Riche pour Livre Passerelle, suivies d’une rencontre festive à Amboise, lieu des retrouvailles des deux associations le 29 juillet.

Ce projet porté par les deux associations s’intitule :

Itinérance, au fil de l’eau, au fil du livre 

Les rendez-vous  sont les suivants : (sans inscription)

19/07 La Riche, parvis de la médiathèque : Lectures jeux de 15h à 17h

19/07 Baule, la guinguette : Lectures de 16h à 18h

21/07 Tours, Pont Wilson : Lectures de 16h à 20h

24/07 Beaugency plage, quais de la Loire : rencontre avec Sébastien Touache,

Réalisation d’une fresque collective à partir de 15h30

Dédicaces à partir de 18h, avec la participation de la librairie Les Halles

Lectures dessinées à partir de 20h. Tout public

25/07 Rochecorbon, La Rabouilleuse, Quais de la Loire : Lectures de 15h à 18h

26/07 Blois, Maison de la BD : Lectures de 10h45 à 11h45

puis à La Creusille, Bords de Loire : Lectures de 14h à 16h

28/07 MontLouis sur Loire : Lectures pique-nique de 10h à 14h

28/07 Mont-prés-Chambord, baignade naturelle : de 15h à 18h

29/07 Amboise, Ile d’or : atelier avec Valérie Dumas à partir de 15h. Rencontres avec les éditions Hongfeï de 15h à 18h.

Renseignements : Val de Lire valdelire@orange.fr

Livre Passerelle livrepasserelle@wanadoo.fr

Lectures estivales

Roulebarak et les lecteurs de Val de Lire seront présents tout l’été sur la plage de Beaugency pour partager des histoires :

En juillet, de 10h à 12h :

lundi 10

jeudi 13

lundi 17

jeudi 20

lundi 24

jeudi 27

lundi 31

En août, de 15h à 17h :

jeudi 3 août

lundi 7 août

jeudi 10 août

jeudi 17 août

Rencontres intergénérationnelles

Le salon du livre a été un lieu de rencontres dans le cadre d’un projet spécifique auquel s’associe Val de Lire : Voyage en terrain connu. Ce projet, à l’initiative de Ludovic Peschard, professeur d’EPS au Collège Robert Goupil, consiste à faire se rencontrer des enfants de moins de 3 ans (accompagnés de leurs assistantes maternelles du RAM de la Communauté de Communes des Terres du Val de Loire), les élèves de la classe Ulis de l’école de La Vallée du rû, les collégiens du Club Mange du Sport et les résidents du foyer des Belettes autour de la marche et de la lecture partagée. Il s’agit donc de rencontres mais aussi de découverte de la nature ligérienne qui n’est pas toujours un terrain bien connu des Balgentiens. Cinq rencontres sont organisées entre le mois d’octobre 2016 et le mois de Juin 2017.

Le vendredi 24 mars, les enfants et adultes, après avoir partagé une collation au foyer des Belettes, sont arrivés par petits groupes sur le lieu du salon du livre. Ils ont bénéficié des ateliers proposés dans l’espace petite enfance et des expositions. Des liens se sont instaurés très vite entre enfants et adultes autour des jeux et des livres. Les jeunes (de la classe Ulis et les collégiens) ont été soucieux d’accompagner les plus petits ainsi que les aînés, ils se sont montrés autonomes et à l’aise dans les échanges. Les adultes comme les enfants ont eu des gestes et des paroles qui traduisent une attention mutuelle.

Lors de ces rencontres, le livre, outil de socialisation, renforce les liens déjà établis entre les personnes, enfants et adultes.

Les collégiens ont prolongé la journée et ont rejoint l’équipe de bénévoles, avec beaucoup d’entrain et de gentillesse, pour animer les jeux destinés aux enfants des classes maternelles et primaires. L’énergie des collégiens et leur capacité à accueillir les plus jeunes ont été vraiment très appréciées.

Une prochaine rencontre réunira les partenaires du projet Voyage en terrain connu, le jeudi 1er Juin. Une marche est organisée en bords de Loire, suivie d’un pique-nique et de lectures partagées autour du camion Roulebarak.

Voyage en terrain connu, porté par M. Peschard et les collégiens, poursuit donc son objectif : rapprocher des personnes d’âges et d’origines différentes, leur permettant d’apprendre de l’autre et d’ouvrir leur esprit sur la différence et donc la tolérance.

Un temps fort clôturera cette belle initiative les 12, 13 et 14 juin pendant lequel les personnes se retrouveront toujours pour marcher, partager des histoires mais aussi pour camper !

Audrey Gaillard

Quand Val de Lire rencontre BD Boum…

Val de Lire s’est rapprochée d’un autre rendez-vous emblématique de la lecture dans la région Centre, même si celui-ci ne concerne pas seulement la littérature jeunesse : BD Boum, festival B.D. présent depuis plus de 30 ans sur le territoire, offre chaque année à Blois (41) un salon du livre en octobre et une journée de formation aux professionnels du livre.

Les similitudes entre les deux événements sont flagrantes : même passion pour le livre, même désir de faire connaître le travail des auteurs/illustrateurs, et même envie de partage. Seule la forme de la structure change : la Maison de la B.D. emploie maintenant trois personnes, dont le directeur Bruno Génigni.

Expositions, ateliers animés par des professionnels, stages adultes ou jeunes, rencontres et dédicaces avec des auteurs, accueil des scolaires, etc. L’agenda de la maison de la BD est bien rempli.

Une première rencontre, le 18 janvier 2017, a permis à Catherine Mourrain, Elisabeth Roux et Bruno Genigni de prendre contact et d’échanger autour de problématiques communes : gestion, communication, organisation, auteurs de B.D., etc. Il a été évoqué de futures mises en commun et relais d’informations par les réseaux respectifs des deux structures. Lors du salon du livre, nous avons pu accueillir par leur intermédiaire Henoch Nsangata, Christophe et Rodolphe Hoyas, illustrateurs et scénaristes BD.

Et en juillet 2017, dans le cadre de l’opération « Partir en livre », la première pierre d’un travail en relation sera posée, avec la présence de Roulebarak devant la maison de la BD (le 26 juillet).

Val de Lire se réjouit de cette mise en relation, dont la littérature ne saura que bénéficier !

Élisabeth Roux

Intervention au Centre National Pédagogique à Chaingy

Le mercredi 12 avril, l’association Val de Lire a été accueillie au Centre national pédagogique à Chaingy pour une intervention auprès d’un groupe de moniteurs, en session de formation sur le thème « Education populaire, ouverture sur le monde ». Cinq lecteurs ont proposé des lectures à haute voix d’albums et d’extraits de romans, susceptibles de séduire les six monitrices présentes mais aussi les élèves de 4e et 3e dont elles ont la charge dans leur établissement respectif. Nous avons profité du temps ensoleillé pour nous installer sur l’herbe au pied des arbres qui entourent le centre.

Nous avions choisi de commencer et de clore ce programme de lectures par des albums « plaisir ». Nos auditrices ont pu apprécier « Emile invite une copine » puis pour finir « La ballade de Kiki le coq et Cucue la poule ». Les autres ouvrages traitaient de la différence, du respect de l’autre, de la place de chacun.

Nous avons ensuite présenté l’association, ses missions et engagements en matière d’éducation populaire. Nicole Verdun a rapidement évoqué l’histoire de la littérature jeunesse et lu quelques-uns de ces livres qui l’ont marquée. Nous avions préparé une valise d’albums et de romans que nous avons laissée à la disposition des monitrices.

Nos lectures ont enthousiasmé nos interlocutrices. Les organisateurs de cette session envisagent de proposer pour la prochaine année scolaire, une session sur la littérature jeunesse et la lecture à haute voix à destination des adolescents accueillis en Maisons familiales.

Catherine Mourrain

Coup de cœur pour Contes amérindiens en bandes dessinées par Cyril Varquet

Pour ceux qui voudraient découvrir les magnifiques contes amérindiens, j’ai ce qu’il vous faut !

A travers l’ouvrage Contes amérindiens en bandes dessinées, vous pourrez être comblé. Avec ses dix histoires, illustrées par dix personnes différentes (Céline Riffart, Christelle Lardenois, Virginie de Lambert, …), vous enrichirez votre culture générale tout en vous faisant plaisir et vous découvrirez de nouvelles explications sur ce qui nous entoure : pourquoi les animaux n’ont-ils pas le même langage que nous ? Pourquoi y a-t-il des poils blonds sur les épis de maïs ? …

Lorsque j’ai commencé ce livre, j’ai été séduit par les différents choix des illustrateurs (leur façon de faire vivre le récit, l’utilisation d’un narrateur extérieur ou non, …) et leurs divers styles artistiques, qui étaient compilés dans un ouvrage. On peut, en plus, apprendre de nouveaux proverbes et de nouveaux mots de vocabulaire. C’est vraiment très intéressant d’un point de vue pédagogique et assez divertissant !

Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il existe également des ouvrages exclusivement réservés aux contes africains, asiatiques, … N’hésitez donc pas à découvrir cette collection.

Contes amérindiens en bandes dessinées, collectif, éditions Petit à petit, 2008.