Écrire sa Lettre du pays

Cher (e) habitant(e) du Pays Loire-Beauce

vous n’êtes pas sans ignorer le projet Lettres du pays initié par les fous de bassan!
Le projet se nourrit de lettres, donc :
Il s’agit ,
– soit d’écrire une lettre destinée à un objet du pays Loire Beauce,
objet, lieu, élément, …
en la signant de votre nom (ou d’un pseudo, mais on doit quand même pouvoir vous identifier)

– soit d’écrire une lettre à un passant, un visiteur, un touriste,
en vous mettant à la place d’un objet, d’un lieu, d’un élément du Pays.

On aurait bien envie, mais on ne sait pas par quel bout prendre ça;
dites-vous … alors,

si vous avez une idée du destinataire, de ce que vous auriez envie de lui dire,
nous vous invitons à retrouver Roger Wallet , invité des fous de bassan
dans le cadre de son second temps de résidence

le vendredi soir 1er juin à 18h à BAULE (Mairie)
ce sera dans la salle du Conseil Municipal ou
dans la bibliothèque.

Vous pouvez venir avec vos idées, votre papier, votre crayon,
votre ordinateur portable. Roger Wallet parlera avec nous,
aidera à mettre de l’ordre dans les idées
et à transcrire sur le papier.

Vous pouvez vous donner comme objectif
de venir avec un brouillon
et de repartir avec une lettre à mettre dans la boîte,

ou de venir avec des idées
et de repartir avec … une lettre à mettre dans la boîte .

Une sympathique soirée en perspective.

Cette invitation est à l’initiative conjointe de
l’association culturelle laïque de Baule et de Val de lire.

Pleins feux : Philippe Lesgourgues (l’Édune) répond à André Delobel

Philippe Lesgourgues, Directeur des éditions de l’Édune et André Delobel pour le CRILJ

Création des éditions de l’Édune en mars 2006.

Avant d’être éditeur, M. Lesgourgues était maquettitste. Il a souhaité poursuivre son activité en  créant cette maison d’édition. À l’occasion d’ un salon régional, il a créé l’Édune, en présentant les 3 premiers livres.

La création fut une aventure formidable,  ponctuée de rencontres.

Au début de son existence, l’Édune donne davantage d’importance au texte puis la maison d’édition accorde de plus en pus d’importance à  l’image, , notamment avec la collection de l’Abécédaire.

Cette collection “ l’Abécédaire”est née d’une idée de Régis Lejonc. Il  propose le concept de la collection , c’est à dire “un album par lettre”. Ensemble ils développent le projet , Aujourdh’ui, la collection est constituée de 20 albums. L’enjeu était énorme à l’époque pour l‘Édune ( à la fois éditorial et économique car à ce moment là, l’Édune avait seulement 1 an d’existence). Grâce à la qualité de la collection, les albums connaissent un succés et constituent maintenant la vitrine des éditions de l’Édune.

Collection Tabous : pour  cette collection, l’Édune a fait le choix d’aborder des thèmes  forts très peu ou pas abordés ( la maladie chez l’enfant, la grève, le déni de grossesse) .

Franck Prévot publie son premier livre chez l’Édune “Papa contre Trucman”.

Puis il propose un recueil de pensées. “ Les pensées sont des fleurs comme les  autres. Très vite, Franck Prévot a envie de  publier d’autres recueils de pensées donc de créer une collection. Cette collection  est “pour le plaisir”, on y joue  avec les mots dans des genres très différents. Un recueil est conçu par un auteur different et un illustrateur different , d’où une grande variété et une grande richesse.

Franck Prévot apprécie la liberté de l’éditeur qui a donné “carte blanche”. Il explique ses idées, met en oeuvre ses idées dans cet espace de liberté.

Question d’André Delobel pour conclure :

–       Que peut –on souhaiter à cette maison d’édition ?

Réponse de Philippe Lesgourgues:

-Continuer à produire des livres, garder la confiance des auteurs, illustrateurs, libraires,

bibliothécaires. Continuer dans cet esprit de  “thème fort”, ne pas décevoir les lecteurs. C’est un vrai challenge : continuer à surprendre. Communiquer le plus possible avec les métiers de la jeunesse. Être présent sur les salons, en contact avec les enfants, être à leur écoute, pour leur proposer des albums qui leur correspondent.

–       Avez-vous un projet numérique ?

–       L’idée d’un  développement numérique est  présente depuis longtemps dans les projets de l’Édune. Mais cela pose des difficultées : développement onéreux  et cher en temps pour l’élaboration du projet.  L’idée serait de développer un produit spécifique  qui inclut un produit papier et un produit numérique.

À suivre…

Franck Prévot, auteur et directeur de la collection « papillotes »

Aux bénévoles…

Chers bénévoles,
Nous sommes heureux d’avoir partagé cette 27è édition du Salon du Livre Jeunesse de Beaugency avec vous, qui avez contribué à la réussite de cet évènement.
Grâce à toutes les aides apportées ( élaboration du salon, conception des jeux, mise en place des expositions, divers transports, implantation du salon, permanences, rangement…) les objectifs de cette action ont été atteints :
le plaisir partagé de la lecture, la découverte d’un large panorama de la littérature jeunesse,
les rencontres avec des auteurs et illustrateurs, conteurs,  …
Plus de 8500 personnes se sont rendus sur le salon et sur les divers lieux d’exposition.

Un grand merci à tous. 

Une réunion de bilan aura lieu courant mai à laquelle vous serez conviés.
Audrey Dominguez, chargée de mission
et Nicole Verdun, Présidente
Association Val de Lire
02 38 44 75 66

Un p’tit mot

PROPOSITION D’ÉCRITURE POUR LE SALON 2012.

« Un p’tit mot »

Vous avez peut-être déjà entendu parler ou vous entendrez bientôt parler du projet des Fous de bassan !  LETTRES DU PAYS.

Ce projet demande trois années pour aboutir. Il se déroulera sur le territoire du Pays Loire Beauce, c’est à dire les communes des 4 cantons : Beaugency, Meung sur Loire, Artenay, Patay.

 

 

1ère année : sollicitation est faite aux habitants du territoire d’imaginer , de rédiger, de déposer dans des boîtes ad hoc :

  • une lettre s’adressant à un inconnu dont l’expéditeur serait un élément concret ou abstrait du territoire (arbre, champs de blé. clocher, vent, parfum..)
  • et/ou une lettre s’adressant à un élément du territoire dont l’expéditeur serait un habitant (vous-même par exemple) de ce territoire. Pour faire bonne mesure on peut écrire deux lettres. Courant 2012, une aide à l’écriture avec l’écrivain Roger Wallet sera mise en place … D’ici quelque temps le site des fous de bassan ! www.lettresdupays.com vous renseignera dans les moindres détails.

2ème année : Réponses réalisées par des artistes à certaines lettres choisies, les réponses se feront à travers divers domaines artistiques (peinture, sculpture, musique, photo, etc.)

3ème année : « Les Grandes Fertilités » : Exposition, mise en voix, spectacles dans le « Pays ».

Ce projet ne s’adresse pas directement aux enfants même s’il ne les exclut pas, c’est pourquoi Val de lire propose de le reprendre en partie.

Pour les enfants de cycle 3 et de 6ème.

En se référant par exemple à  «  Lettres à poils et à plumes » de Philippe Lechermeier présent dans la pré-sélection du prix Beaugency, CCCB,  imaginez un courrier écrit par un élément de votre ville ou de votre village à un passant inconnu:

  • l’arbre qui est planté là depuis des générations et qui raconte aux passants tous les événements passés et les gens qu’il a vu défiler,
  • le pont « du chat et du diable » qui  raconte son histoire aux touristes,
  • le clocher, le lavoir, le ruisseau, les champs, tous ont quelque chose à faire connaître.

Inversement l’enfant/habitant peut écrire à un élément de son territoire, Il peut s’adresser à la rivière, au clocher, à l’arbre, aux champs, au vent …

  • Le style : tous sont acceptés (réf aux exercices de style de Raymond Queneau), du SMS à l’alexandrin. Des illustrations peuvent accompagner les lettres.
  • Le nombre de caractères : de une phrase minimum à 1000 mots maximum.
  • Le nom de l’auteur :L’enfant peut s’inventer un pseudonyme s’il choisit de s’adresser à un élément. Mais au dos de la lettre, devront figurer les nom, prénom et école de l’enfant.

Val de lire propose de centraliser les lettres par email ou par voie postale, ce qui permet de trouver une cohérence de présentation pour les afficher sur le salon. Certaines parmi celles-ci pourront participer dans un second temps à « Lettres du pays » et continuer leur vie avec les fous de bassan !

L’ensemble des courriers devra arriver 7 mars dernier délai : valdelire@orange.com

Valdelire 18 rue Julie Lour 45190 Beaugency

Animations 2012

Les animations :

  • Le samedi 24 mars: des lectures «inouïes» dans les rues de Beaugency pour annoncer le salon.
  • Un lithographe, une relieuse et « le chapeau magique » (création en papier) seront présents pour animer des ateliers. Le Chapeau Magique
  • Écriture à la plume avec Rosemaury, animation intéractive « mots croisés » proposée par la FOL, coin lecture pour les petits, coin lecture en anglais et salon d’essayage animé par des professionnels.

Les jeux :

  • De nombreux jeux en lien avec les albums (pêche aux images, album caché, parcours ludique…)

La décoration :

  • Création de nouveaux kakémonos éclairés (principe de fenêtre, théâtre d’ombres).

Spectacles 2012

Spectacles sur le salon

Des conteurs :

Pierre Delye :

  • Vendredi matin, 2 séances pour les 4-6 ans « P’tit bonhomme et compagnie »
  • Vendredi après-midi, 2 séances à partir de 6 ans « Même pas vrai ».
  • Samedi : 3 séances à partir de 4 ans « Tour de contes »

Bruno Walerski :

  • Vendredi matin 2 séances pour les enfants de moins de 4 ans
  • Vendredi après-midi 2 séances pour tout public intitulé «Pomme d’amour»

disraconte.fr/Dis-Raconte/Accueil.html

 

Un spectacle :

Le buveur de livres : animation spectacle autour de la littérature jeunesse (à partir de la sélection de la Quinzaine du Livre Jeunesse de Tours). Déambulation sur le salon.

www.barroco-theatre.com/contact/

Pleins feux 2012

Pleins feux sur les éditions de l’Édune

Créée en 2006, L’Edune choisit d’éditer des livres qui favorisent les échanges et le questionnement par des sujets qui amènent la discussion à travers une rencontre adulte-enfant. Les objectifs : développer chez l’enfant la vivacité d’esprit, la compréhension fine, la subtilité, la créativité et l’esprit critique ; explorer de nouvelles formes narratives autour de l’écrit, du graphisme comme de la mise en forme de l’objet ; jouer avec les mots en privilégiant une poésie qui se rit d’elle-même, un humour un peu distant mais indéniablement élégant, afin d’entraîner le lecteur dans un monde de rêveries.

La maison d’édition crée des expositions itinérantes, participe activement aux salons, et intervient auprès des enfants ou dans le cadre de rencontres professionnelles.

www.editionsledune.fr/

Journée professionnelle 2012

Une journée professionnelle en partenariat avec le CRILJ

(Centre de Recherche et d’Information sur le Littérature pour la Jeunesse)

mercredi 14 mars de 9h à 17h 15

 

Au théâtre du Puits Manu sur le thème

« Les albums sans texte sont-ils de grands bavards ? »

 

– matin : Intervention de Liliane Cheilan, professeur et formatrice

– après-midi : interventions de Sara et de Géraldine Alibeu

– visite de l’expo de Sara commentée par Sara à l’église St Étienne à partir de 16h 45 pour les personnes intéressées jusqu’à 17h 30.

Extrait de L’un d’entre eux de Géraldine Alibeu

A quai de Sara

 

La journée professionnelle est ouverte aux bibliothécaires, enseignants, bénévoles, animateurs et tous les médiateurs du livre intéressés.