En septembre : trois rendez-vous avec Val de lire pour les Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme

Val de lire participe à la 5e édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme du 8 au 15 septembre 2018 fédérées par l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme.

 » Ces Journées doivent permettre de donner des idées claires à tous sur ce phénomène qui concerne les personnes qui, après avoir été scolarisées en France, ne disposent pas des compétences de base nécessaires (lecture, écriture, calcul, numérique), pour être autonomes au quotidien.

Cette situation concerne aujourd’hui 7% de la population âgée de 18 à 65 ans, soit 2,5 millions de personnes.

Il s’agit de leur montrer qu’elles peuvent se tourner vers différents types d’acteurs sur les territoires pour trouver des réponses, reprendre confiance.  »

Samedi 8 septembre / 10h-17h : le voyage des petites valises

Forum des associations au parc Thérèse Cherrier, Beaugency

Val de Lire inaugure les nouvelles petites valises de livres. Dix valises contenant chacune huit à dix livres commenceront leur voyage auprès des familles, des assistantes maternelles, dans des lieux d’accueil pour les tout-petits, au centre social… Tout au long de l’année, lors des séances de lectures à haute voix proposées dans divers lieux, les valises seront prêtées aux habitants afin de prolonger les moments partagés et familiariser les personnes, enfants et adultes, aux livres et à la littérature jeunesse. 

Mercredi 12 septembre / 16h-18h : goûter lectures avec Roulebarak

Parc aux canards, rue Croquemotte, Beaugency

L’association Val de Lire dispose d’un camion aménagé en espace lecture qui se déplace régulièrement toute l’année pour permettre aux habitants, adultes et enfants, de se réunir et d’échanger autour d’une histoire lue à haute voix. Lors de ce premier rendez-vous de l’année scolaire 2018-2019, le centre social de Beaugency s’associe à nous : en amont de la lecture, un atelier cuisine sera proposé. Le goûter sera partagé dans le parc autour du camion à histoires.

Du vendredi 14 septembre au mardi 13 novembre : exposition  » Les livres c’est bon pour les bébés « 

La Médiathèque Départementale du Loiret met à disposition de Val de Lire une exposition conçue par A.C.C.E.S intitulée « Les livres, c’est bon pour les bébés ». Cette exposition débutera le vendredi 14 septembre et se poursuivra sur différents lieux jusqu’au 13 novembre (centre social, maison des associations, médiathèque). Des temps de rencontres et de lectures seront organisés autour de l’exposition.

Exposition produite par ACCES, Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations, sous la forme de paravents illustrés explicatifs pour les adultes, et pour les enfants des cubes ludiques et des albums à disposition.

Atelier dessin avec Chantal Aubin, sur la Plage de Beaugency

Du 11 au 20 juillet, Val de lire participe à Partir en Livre, une fête qui regroupe des animations autour de la littérature jeunesse partout en France.  

Roulebarak se promènera « entre terres et eaux »,

avec un rendez-vous spécial le jeudi 12 juillet sur la Plage de Beaugency :

atelier à 15h et à 16h

Fabrication d’encre de Chine et dessin à l’encre avec Chantal Aubin

«  Mon atelier est comme un capharnaüm, rempli d’objets que j’ai glanés, emportés, que l’on m’a donnés ; de paysages, de visages que j’ai photographiés, dessinés, sculptés. Je les enjambe, je les assemble, je les éloigne. « 

A partir de 5 ans

Sans inscription / nombre de places limité à 12 enfants accompagnés, par séance.

En partenariat avec la Ville de Beaugency.

 

Les autres rendez-vous Partir en Livre avec Roulebarak :

– Mercredi 11 juillet de 15h à 17h, à Ouzouer-le-Marché, devant la bibliothèque
– Mercredi 18 juillet de 15h à 17h, à la guinguette de Baule, la Corne des pâtures
– Vendredi 20 juillet de 15h à 17h, à Cléry-Saint-André, devant la bibliothèque
Et bien sûr des lectures sur la Plage les lundis et jeudis entre 10h et 12h !

 

 

 

Le journal  » Vous voulez lire ?!  » Il était une fois… le Salon du Livre. Rédigé par Cyril Varquet

Cyril Varquet, bénévole de Val de lire, nous raconte en mots et en images le 33e salon du livre jeunesse, dans les cinq numéros de  » Vous voulez lire ?!  » : des visites d’expositions aux spectacles de la salle des contes, des ateliers d’illustration et d’écriture aux histoires sous un saule… et quelques portraits de jeunes visiteurs. Bonne lecture !

Le numéro 1 :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Vvl-n°1.pdf »]

Le numéro 2 :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Vvl-n°2.pdf »]

Le numéro 3 :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Vvl-n°3.pdf »]

Le numéro 4 :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Vvl-n°4.pdf »]

Le numéro 5 :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Vvl-n°5.pdf »]

Enquête sur votre visite au 33e salon du livre jeunesse

Chers visiteurs du salon du livre jeunesse, nous souhaitons vous poser quelques questions à propos de votre visite lors de cette 33e édition.

Avant le 30 avril, vous pouvez répondre à notre enquête par ce formulaire en ligne : ici 

ou en nous l’envoyant en version papier à Val de lire, au 18 rue Julie Lour, 45 190, Beaugency (voir fichier joint) :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/enquête-destinée-au-public-33e-Salon-1.pdf »]

 

 

 

Le programme du 33e salon du livre jeunesse

Le salon du livre jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan ouvre ses portes vendredi 13 avril à 9h.

« Vous voulez rire ?!… » est le thème de cette nouvelle édition. 

L’entrée est gratuite.

Complexe des Hauts de Lutz à Beaugency

Vendredi 13 avril de 9h à 20h30.

Samedi 14 avril de 10h à 19h.

Dimanche 15 avril de 10h à 18h.

Le programme complet est à feuilleter ici : découvrir le 33e salon du livre jeunesse…

 

 

Des soirées de lecture partagée racontées par Anouk Gouzerh et Cyril Varquet

Lors de la dernière réunion de bilan, les lecteur-trice-s bénévoles de Val de Lire ont exprimé le souhait de se rencontrer régulièrement. Il a été décidé que cinq soirées rythmeront l’année, dont deux ont déjà eu lieu, en novembre et en janvier.

S’il s’agit certes d’un moment d’entraînement à la lecture à voix haute, ces soirées sont avant tout le prolongement entre bénévoles de l’envie de partager leur enthousiasme envers l’album « jeunesse », pour cultiver leur curiosité, échanger autour de la diversité offerte par cette littérature.

Les lecteurs-trices choisissent en amont un ou deux albums qu’ils-elles aiment particulièrement, ou bien qui les interrogent, et chacun-e lit à tour de rôle ou montre le livre dans le cas des albums sans texte. Vient ensuite un temps d’échanges et de réactions variés, qui peuvent concerner le fond et la forme de l’album, la compréhension de l’histoire, les émotions ou les idées soulevées, mais également les expériences de lecture si cet album a déjà été partagé avec un public, et enfin des remarques sur la technique de lecture à voix haute.

On a pu ainsi s’interroger sur la représentation du handicap avec « Gronouyot » ou « Le Lapin de neige », être interpellé par « Je voudrais qu’on m’écoute » ou « On n’est pas des moutons », se perdre un peu avec le narrateur du « Nombril du monde » et de la « Cour des miracles », rire avec « Et pourquoi ? » et « La Croccinelle ».

Ses soirées remplissent le désir de départ : se rencontrer ou se retrouver entre lecteur-trice-s, découvrir des albums selon la sensibilité de chacun-e, avec le plaisir de se faire raconter une histoire.

Anouk Gouzerh

 » Lire des albums jeunesse devant des enfants, c’est un exercice. Les lire devant d’autres bénévoles en est un autre. »

Ces soirées sont idéales pour continuer de pratiquer et pour appréhender de nouvelles méthodes de partage de lecture à haute voix.

Beaucoup de rire, mais aussi des questionnements déclenchés par certaines illustrations. Un débat sur certaines valeurs du texte qui peuvent être différemment interprétées selon les auditeurs, un débat sur la manière d’appréhender la lecture d’albums face à des adultes, sur l’interaction suscitée par l’histoire… Et aussi une émotion vive, partagée, ressentie diversement à la lecture de l’album « Je voudrais qu’on m’écoute » de Gabrielle Vincent par Josiane. Une vraie séance d’entrainement et de découverte pour tous.

Différents titres, différents univers et différentes lectures…

Les lecteurs ont pu échanger autour du rythme de certains albums, de la manière de le faire découvrir, de détails techniques (de quel côté tient-on un album ?) et de voir quel album peut-être utilisé par exemple au TAP, au centre de loisirs…

D’autres moments de pratique vont avoir lieu au cours de l’année, toujours dans le but de partager le plaisir d’une lecture à haute voix, de découvrir de nouveaux albums, de progresser, le tout en passant une belle soirée ! La prochaine séance est fixée au mardi 20 mars de 18h à 20h.

Cyril Varquet

Ces rencontres sont ouvertes à tous ! Vous pouvez venir lire ou écouter seulement…

Renseignements au 02 38 44 75 66.

Albums lus lors des deux premières soirées :

Moi, je suis un cheval, Bernard Friot, Gek Tessaro (ill.), La Joie de Lire, 2016

La Fourmi et le loup, Jeanne Ashbé, L’école des loisirs, 2016

Le Noël de maître Belloni, Hubert Ben Kemoun, Olivier Desvaux (ill.), L’élan vert, 2016

Je voudrais qu’on m’écoute, Gabrielle Vincent, Casterman, 1995

On n’est pas des moutons, Yann Fastier, Claire Cantais (ill.), La Ville brûle, 2016

Et pourquoi ? Michel Van Zeveren, Pastel, 2007

C’est un livre, Lane Smith, Gallimard Jeunesse, 2011

Cour des miracles, Henri Meunier, Jean-François Martin (ill.), Rouergue, 2014

Cinq amis, Junko Nakamura, MeMo, 2013

Gronouyot, Stéphane Servant, Simone Rea (ill.), Didier Jeunesse, 2017

La Croccinelle, Michaël Escoffier, Matthieu Maudet (ill.), Frimousse, 2013

Le Lapin de neige, Camille Garoche, Casterman, 2016

Cherche amis, Audrey Poussier, l’école des loisirs, 2004

Le Nombril du monde, Anne Laval, Le Rouergue, 2017

Plume, Isabelle Simler, éditions courtes et longues, 2012

Coco Panache, Catharine Valckx, l’école des loisirs, 2004

Le Secret du loup, Morgane de Cadié, Florian Pigé (ill.), éditions HongFei cultures, 2017

L’heure des cadeaux ? par Anouk Gouzerh

 

À l’approche des fêtes, laissons les albums nous parler de cadeaux :

 

Un petit cadeau de rien du tout de Patrick McDonnell aux éditions Les Grandes Personnes

Faire le choix d’un cadeau peut être un moment compliqué. Ce petit album apporte une vision plutôt poétique à ce questionnement : le chat Mooch cherche un cadeau pour son ami le chien Earl, mais ce dernier a déjà…tout. La solution est donc de lui offrir… rien !

La critique de la consommation ne nous échappe pas, mais elle passe à travers un cheminement philosophique tout simple, parsemé de jeux de mots entre le RIEN et le TOUT. On est proche du dessin de presse qui croque notre société à coups de traits vifs : y a-t-il « rien » à la télévision ou bien du « trop » ? Et comment acheter du rien dans un supermarché à l’approche de Noël ?

Au milieu de toute cette agitation, la réponse viendra à Mooch en s’endormant (évidemment, pour un chat). Un cadeau vide, deux amis enlacés et une nuit enneigée…

 

Le Cadeau de mémé loup de Didier Dufresne et Armelle Modéré aux éditions de L’atelier du poisson soluble

À offrir avec précaution, si l’on veut éviter un malentendu…Voici à présent un album à l’humour vache, avec politesse de façade et pulsions destructrices.

Le jeune loup reçoit un cadeau de sa mémé. Forcément content (il espère un cochon tirelire), il l’ouvre… et voilà le lecteur du point de vue du fond du paquet, dans une page rouge où se peint l’horreur sur le visage du destinataire. On ne verra jamais le « cadeau » qui passe de mains en mains, chacun voulant s’en débarrasser à tout prix en l’offrant à un autre ! Les réactions d’effroi à la vue du présent sont hilarantes, en décalage avec la politesse hypocrite affichée des deux côtés. On voit d’ailleurs sur la page de gauche les espérances de celui qui reçoit (un pot de miel pour l’ours, une hache pour le castor…) et, page de droite, les mille façons fantasmées pour faire disparaître l’encombrante chose (le brûler, l’écraser, le couler avec une pierre, l’enterrer…!). Il va de soi que le cadeau retourne au premier fautif, qui écrit une gentille lettre de remerciements à sa mémé…