Comprendre aujourd’hui, anticiper demain Journée de formation 13 mars 2019

Dans le cadre du 34e Salon du livre jeunesse de Beaugency, l’association Val de Lire et le CRILJ proposent une journée de formation intitulée « Comprendre aujourd’hui, anticiper demain » le mercredi 13 mars 2019.

La formation se déroule au Puits Manu à Beaugency (à 5 min de la gare de Beaugency).

 

MATIN

. 9 heures : accueil, café, viennoiseries.

. 9 heures 30 : Présentation de la journée  

par Catherine Mourrain (Val de Lire) et André Delobel (CRILJ)

. De 9 heures 45 à 11 heures 15 : Lire pour lier, penser, jouer, imaginer, éprouver des émotions, comprendre le monde et l’agrandir par Joëlle Turin

Partager des lectures d’albums de qualité avec les tout-petits répond aux besoins fondamentaux du jeune enfant d’entrer en relation avec soi, les autres et le monde. Pour s’en émerveiller, y faire son nid, entretenir sa soif de découvertes, de surprises et de connaissances.

Formatrice auprès des professionnels de l’enfance et du livre, Joëlle Turin défend l’espace de résistance, de liberté et de créativité que les albums et les histoires offrent aux tout-petits. Auteure de Ces livres qui font grandir les enfants (Didier jeunesse, 2008, réédition augmentée en 2012).

(Un temps sera réservé aux questions des participants).

. De 11 heures 15 à 12 heures 30 : Pleins feux 2019 : les éditions À pas de loups avec Laurence Nobécourt, fondatrice de la maison en 2014. Échanges animés par Anouk Gouzerh.

Laurence Nobécourt publie des livres aux qualités graphiques et artistiques exigeantes, privilégiant la création littéraire et artistique avec des auteurs et des illustrateurs confirmés ou de jeunes talents. Bestiaires loufoques, abécédaires enchanteurs, leporello onirique, albums drôles, poétiques ou engagés.

. 12 heures 30 : Déjeuner

De façon autonome, dans les brasseries de la ville ou ensemble, sur place, au Puits-Manu. Inscription obligatoire et règlement préalable (12 €).

 

APRES-MIDI

. De 14 heures à 15 heures 30 : Qu’en est-il des représentations de l’avenir dans les albums ? Par Christian Bruel

Rares sont les albums « jeunesse » qui évoquent le futur et plus rares encore ceux qui l’imaginent comme le creuset de configurations sociales et humaines exaltantes. Dans la quasi totalité de la production, l’ordre des choses se trouve indéfiniment reconduit sans autre forme de procès. Sans doute parce que tenir les jeunes lectures à l’écart des utopies positives peut sembler plus confortable. Mais ce n’est assurément pas le meilleur service rendu à l’avenir. Car comme l’écrivait Gaston Bachelard, « on ne veut bien que ce que l’on imagine richement ».

Auteur, éditeur scrupuleux pour Le Sourire qui mord puis pour les éditions Être, formateur infatigable, grand connaisseur de l’album, Christian Bruel aime, en lecteur attentif, nous entretenir de ce que, le plus souvent, une lecture rapide ne permet pas de débusquer.

(Un temps sera réservé aux questions des participants).

. De 15 heures 30 à 17 heures : À bâtons rompus avec Rébecca Dautremer. Échanges animés par Audrey Gaillard

L’illustratrice Rébecca Dautremer, invitée d’honneur du salon, créatrice de l’affiche, répond aux questions d’Audrey Gaillard, chargée de mission de Val de Lire.

. 17 heures : déplacement vers l’église Saint-Etienne et visite de l’exposition Mes petits papiers. Des images de Rébecca Dautremer extraites d’albums pour la jeunesse, de la presse et de la publicité. Exposition évolutive au fil des publications de l’illustratrice. (Conception : galerie Jeanne Robillard)

. 18 heures : inauguration de l’exposition.

Inscription obligatoire ici avant le 28 février 2019.

Contes et spectacles 2019

Les contes et spectacles du 34e salon du livre jeunesse

En salle des contes, entrée de la salle des fêtes des Hauts-de-Lutz

(Réservations du 4 au 22 mars 2019): * les spectacles sont complets* 

Les tickets non retirés seront redistribués avant la séance à l’accueil du salon.

Les spectacles sont gratuits, cependant tous les spectateurs doivent retirer leur(s) ticket(s) à l’accueil du salon.

Les spectateurs sont invités à se rendre à la salle des contes 10 min avant l’heure de la représentation.

 

Vendredi 29 mars

Contes d’ici et d’ailleurs : contes de rêves et de merveilles (spectacle réservé aux scolaires)

Kristof Le Garff, compagnie Allo Maman Bobo

à partir de 3 ans

Contes, marionnettes et chant :

Le jeune homme qui avait fait un rêve ; le jeune homme qui courait après sa chance ; l’île du géant ; les trois cailloux… Un choix d’histoires courtes sélectionnées au hasard par la main innocente du public…

30 min

9h30 et 10h45

13h45 et 15h

La Soirée inouïe

organisée en partenariat avec Les fous de bassan !

invité : Benoît Lavollée, joueur de vibraphone et de marimba

Lectures du public

20h30

ouvert à tous, sans inscription

Samedi 30 mars

 

Au pays des loups qui chantent

lecture dessinée et animée

avec Mickaël El Fathi, auteur-illustrateur invité du 34e salon du livre et Lili Grain d’Orge, conteuse (compagnie Le Chant des histoires)

à partir de 4 ans

Un voyage poétique dans le monde des steppes mongoles : vous découvrirez, au fil du texte et des images, comment les hommes sont parvenus à vivre harmonieusement avec les loups.

Mickaël El Fathi fait défiler les décors qu’il dessine en direct et anime de petits personnages pré-dessinés pendant que Lili Grain d’Orge conte le spectacle.

20 min

10h10 et 11h40

 

Tate Topa, contes et légendes inspirés de la tradition amérindienne

Patrick Fischmann, auteur, conteur, poète, musicien : invité du 34e salon du livre

Tout public à partir de 6 ans

De la genèse de l’île de la Tortue au pays esquimau, des Grandes Rocheuses au ciel étoilé, l’épopée du premier conteur, celle de l’enfant de bois et de la souris qui monta jusqu’au soleil. 
Du chant de la jeune fille bison, à celui de Vieil Ours, une Cérémonie des peaux, une danse immergée dans la nature.

Les légendes amérindiennes se déploient dans une nature sauvage et sacrée.
 Tout comme les rêves, les éléments parlent et répondent aux hommes. 
Aussi rochers, arbres et bisons y sont leurs compagnons et souvent leurs guides. L’esprit indien se déplace dans un cercle, il chante et danse dans les quatre directions : TATE TOPA !

1h

14h30 et 16h45

Le Trio poétique : lecture, musique et danse

Avec Marie Cabreval, écrivaine, lectrice, Sylvie Drussy, danseuse et Frédéric Brasset, musicien

Tout public, sans inscription : rendez-vous sur la scène de la salle des fêtes

Performance et danse participative avec le public. Chacun pourra danser avec le livre, ralentir le mouvement, expérimenter la lenteur…

30 min

15h et 17h

Dimanche 31 mars

Habit de nuit et de lune

France Quatromme, auteure et conteuse, invitée du 34e salon du livre

public 0 – 3 ans

Quand la nuit tombe, Ptidois ne dort pas, il a peur !

Entres tremblements, rires et poésie, la conteuse raconte le loup, les cauchemars, le voyage de Monsieur Pouce sur une étoile et compte les moutons pour endormir son tout-petit.

Berceuses traditionnelles, jeu de visage et contes brefs inventés, chantés et racontés autour d’un habit à histoires, des objets et un ukulélé.

30 min

10h15 et 11h15

Tilou Tilou

Spectacle de marionnettes, par la compagnie Théâtre Exobus

Mise en scène de Nathalie Chartier

Textes, marionnettes et interprétation : Régine Paquet et Max Leblanc

Tout public à partir de 5 ans

Le petit chien Tilou se retrouve seul dans une ville étrangère après avoir tout perdu. Sous la protection discrète d’une chienne SDF, il part à la découverte de ce nouvel univers dans lequel il va être rejeté avec méfiance ou accueilli avec maladresse… Qui l’acceptera tel qu’il est et lui permettra de reconstruire sa vie ? Madame De Courtebride au désir de reconnaissance ? Monsieur Ernest à la mémoire vacillante ? La jeune Elodie à l’étrange solitude ?…

Avec humour et tendresse, l’histoire de Tilou questionne chacun sur sa façon d’accueillir l’autre.

45 min

14h30 et 16h

 

Liens vers les sites des compagnies, conteurs et conteuses :

Compagnie Allo Maman Bobo

Les fous de bassan !

Mickaël El Fathi et la compagnie Le Chant des histoires

Patrick Fischmann

France Quatromme

Compagnie Théâtre Exobus

 

 

 

Accueillir un auteur·e, conteur·euse, illustrateur·rice / Inscriptions

Les invité·e·s interviennent dans les classes, bibliothèques ou autres structures les jeudi 28 et vendredi 29 mars 2019.

Accueillir un·e auteur·e, illustrateur·rice est avant tout une rencontre entre un·e artiste et ses lecteur·rice·s. Pour qu’elle se déroule de la meilleure manière possible, il faut :

  • Lire et travailler plusieurs livres de l’intervenant, toute rencontre  demande une préparation en amont.
  • Prendre contact avec « lui » ou « elle » pour partager votre préparation et votre proposition de déroulement pour la rencontre.  Cette prise de contact est essentielle.
  • Prévoir un accueil cordial. Il est agréable pour l’invité·e de sentir qu’il·elle est attendu·e et accueilli·e.

La durée de la rencontre est de 1h15 à 1h30.

Le coût d’une rencontre est de 170 €. 

85 € pour les écoles de Beaugency, Tavers, Villorceau, Cravant, Messas, Baule, Lailly-en-Val ( l’autre moitié étant prise en charge par la Communauté de Communes).

Une adhésion de 10 € à l’association sera demandée aux classes ou structures participantes.

Inscriptions à partir du 8 novembre ici. 

(Un formulaire par classe ou groupe)

Veillez à bien respecter les niveaux d’interventions, vous êtes invités à formuler 3 vœux, voir l’article Les auteurs, conteurs, illustrateurs invités. 

Pour vous accompagner dans la préparation de la rencontre, deux permanences seront proposées à la médiathèque La Pléiade à Beaugency : mercredi 6 février de 10h à 12h et de 14h à 18h et samedi 9 février 2019 de 10h à 12h et de 14h à 17h. 

 

 

Val de Lire a fêté ses 10 ans !

Il était une fois l’histoire de Val de Lire…

Val de Lire est une association Loi 1901, qui s’est créée en 2008, à Beaugency. Elle a pour objet dans un premier temps l’organisation et la réalisation du salon du livre jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan.

Aussitôt la création de l’association, Nicole Verdun, présidente et les autres membres fondateurs souhaitent élargir les actions et assurer une présence régulière sur le territoire. Ainsi, commencent à se mettre en place dès 2009, tout au long de l’année, des séances de lecture à haute voix, plus particulièrement auprès des tout-petits. Val de Lire fait référence aux travaux d’A.C.C.E.S. (Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations) de René Diatkine et Marie Bonnafé, considérant que la prévention de l’illettrisme passe par l’aide offerte aux parents dans leur fonction parentale en même temps qu’aux tout petits.

 

« Le bébé a besoin de lait, de caresses et d’histoires » Michel Defourny, chercheur, pédagogue.

Val de Lire organise également et initie des formations en lien avec la lecture et la littérature jeunesse pour lesquelles elle fait appel à différents intervenants professionnels. Elle est aussi sollicitée pour participer à des colloques ou formations, forte de son expérience et de ses connaissances.

 

En 2012, La CAF du Loiret attribue un agrément intitulé Espace de vie sociale à l’association Val de Lire. La CAF considère, qu’à travers ses diverses actions, Val de Lire touche toute la population en veillant à la mixité sociale, qu’elle est un lieu d’animation de la vie sociale et qu’elle permet aux habitants d’exprimer, de concevoir et réaliser des projets.

 

L’association Val de Lire, présidée actuellement par Catherine Mourrain, réunit deux salariées, une vingtaine de lecteur·rice·s qui viennent d’horizons professionnels différents. Elle est reconnue par différentes institutions qui la soutiennent régulièrement et a trouvé sa place dans un réseau d’associations et de professionnels œuvrant sur le territoire de la Communauté de Communes des Terres du Val de Loire et au-delà.

 

Val de Lire est agréée Jeunesse Éducation Populaire depuis 2009, l’association est membre de L’Agence Quand Les livres relient, membre de la Fédération des fêtes et salons du livre pour la jeunesse et adhérente à la Ligue de l’Enseignement.

Des rencontres autour du livre et de la lecture toute l’année

« Dès le tout jeune âge, le besoin d’histoires racontées est essentiel pour que les enfants puissent franchir de façon satisfaisante les étapes de leur croissance. Sans les jeux avec l’imaginaire, le bébé ne saurait accéder ni au langage, ni à la vie de l’esprit ». Marie Bonnafé, psychiatre. 

Aujourd’hui, en 2018, ce sont en moyenne, six rencontres par semaine, autour de la lecture à haute voix, qui sont proposées. Les lieux d’intervention sont réguliers : salle d’attente de la PMI, relais assistante maternelle, parcs, accueil parents/enfants, halte-garderie, centre social… L’association souhaite rencontrer l’enfant dans et/ou hors de son contexte familial, toujours accompagné d’un adulte, et lui proposer une littérature de jeunesse de qualité. Les lecteurs se saisissent des lieux du quotidien, des lieux où le livre n’est pas ou peu présent, où il n’est pas nécessairement attendu, et où la lecture n’est pas régie par une obligation ou une utilité immédiate. Le salon de lecture itinérant Roulebarak est maintenant familier du paysage balgentien et de ses alentours. Il est facilitateur de liens et d’échanges.

L’association œuvre pour accompagner cette découverte de la littérature jeunesse par le biais de la lecture à haute voix.

L’objet culturel qu’est le livre permet de créer du lien et de susciter les échanges entre les habitants. Ainsi, enfants, adultes parlent, se rencontrent, apprennent, se reconnaissent, partagent une émotion commune. « Le cercle des lecteurs » s’élargit, des personnes d’âges différents, de milieux sociaux-professionnels divers, de cultures et de langues variées se rencontrent.

Lutter contre l’isolement, familiariser les personnes avec le livre et la littérature, susciter des envies, encourager la prise d’initiative, autant d’objectifs qui se renforcent ou se concrétisent à l’occasion du salon du livre.

L’événement de l’année 

Le salon du livre, coordonné par Val de Lire, est le point d’orgue de toutes ces rencontres. Il permet d’inscrire dans une unité de temps et de lieu, en les valorisant, de multiples projets menés sur le territoire.

Il suscite des activités de lectures, d’écritures, des rencontres artistiques dans les établissements scolaires, les bibliothèques, ainsi que dans les lieux non scolaires où sont accueillis les enfants et les adultes.

Il mobilise plus de cent bénévoles, une trentaine d’intervenants professionnels, une quarantaine de partenaires associatifs ou institutionnels. Il réunit auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, comédiens, conteurs, familles, professionnel du livre, de l’éducation, de l’animation… autour d’un projet fédérateur.

Il est un rendez-vous incontournable et attendu pour la qualité de la littérature jeunesse proposée.

Le salon du livre de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan accueille un public très mixte et familial. À travers des ateliers, des espaces lectures, des jeux, enfants et adultes partagent l’émerveillement d’une découverte.

Les rencontres avec les auteurs/illustrateurs dans les classes et/ou sur le salon, permettent aux enfants et aux adolescents de se constituer une culture littéraire. Elles sont très souvent des moments forts dont les enfants se souviennent longtemps. Ces liens directs avec les artistes, renforcés par les rencontres régulières autour de la lecture à haute voix, permettent aux enfants d’entrer dans la littérature, d’élargir les frontières de « leur monde », développent de nouvelles compétences, de nouveaux plaisirs et déclenchent des envies d’écrire, de dessiner, de lire.

Les actions de Val de Lire, répétées et menées avec régularité sur le long terme, ouvrent des espaces émotionnels, intellectuels, propices au jeu, à la rêverie, à la poésie, aux partages, à l’expérience, utiles pour habiter ce monde, le comprendre, le transformer.

« Pour que l’espace soit habitable, pour que je puisse m’y inscrire, ce lieu doit raconter des histoires, avoir une épaisseur symbolique, légendaire, imaginaire. Habiter les lieux où nous vivons et construire notre demeure intérieure.

Cela sert à donner à ce qui nous entoure une coloration, une épaisseur symbolique, imaginaire, légendaire, poétique, une profondeur à partir de laquelle rêver, dériver, associer. » Michèle Petit, anthropologue.

À l’attention des enseignants : comment participer au salon du livre 2019 ?

Vous avez la possibilité :

  • D’assister à la journée de formation du 13 mars 2019. (programmation en cours, inscription sur le site de Val de lire courant novembre 2018)

 

Avec votre classe, il est possible :

  • de recevoir un auteur·e ou un illustrateur·rice dans la classe durant 1h15 à 1h30 environ. Les rencontres auront lieu le jeudi 28 et vendredi 29 mars. Le coût est de 170 euros. Dans certains cas, la collectivité territoriale peut prendre une partie en charge ou verser une subvention en conséquence à l’école. Sur demande, Val de lire peut adresser un devis à une collectivité territoriale ou un établissement.

 

  • de venir visiter le salon ainsi que les diverses expositions. La visite est gratuite, il est important de s’inscrire, éventuellement de choisir et de réserver une animation particulière (inscription courant février 2019).

 

  • de participer à la décoration d’ensemble du salon (kakémonos) à partir d’une consigne collective précise élaborée lors d’une réunion le 20 novembre à 17h15 à l’école de Baule.

 

Une adhésion à Val de lire sera demandée pour participer aux activités : 10 € pour les classes participantes.

 

Enfin, vous pouvez :

– contribuer à l’organisation du salon du livre en devenant bénévole (installation, permanence, animation, lecture…).

 

Une réunion de présentation du 34e Salon du Livre jeunesse est proposée

le 16 Octobre à 18h à la maison des associations à Beaugency.

 

Deux permanences sont proposées si vous ne pouvez pas assister à cette réunion :

Le mercredi 17 octobre à la médiathèque Philippe Barbeau de Saint-Laurent-Nouan de 10h à 12h.

Le mercredi 7 novembre à la médiathèque La pléiade à Beaugency de 10h à 12h et 14h à 18h.

Les inscriptions pour accueillir les invité·e·s dans les classes débuteront le jeudi 8 novembre sur le site de Val de Lire.

Les auteur·e·s, conteur·euse·s illustrateur·rice·s invité·e·s Salon 2019

Rébecca Dautremer sera l’invitée d’honneur du 34e Salon du Livre Jeunesse.

Rébecca Dautremer est diplômée des Arts Décos de Paris en graphisme, passionnée de photo, elle se tourne vers l’illustration jeunesse à l’occasion d’un premier album, en 1996, chez Gautier-Languereau. Il sera suivi de nombreux succès parmi lesquels L’Amoureux et le célèbrissime Princesses oubliées ou inconnues, ou encore d’objets insolites et impressionnants, comme Une Bible, avec Philippe Lechermeier.

Un coup d’œil suffit à reconnaître son style unique. Artiste exigeante, généreuse et éprise de liberté, elle cherche toujours à repousser ses limites, gardant la fraîcheur et la modestie de qui remet son ouvrage sur le métier. Ses originaux au format géant, véritables œuvres d’art recherchées par les collectionneurs, deviennent pour petits et grands les pages d’albums à contempler des heures, sans se lasser.

 

Nous aurons la joie d’accueillir également :

 

Anne Boutin Pied, auteure, conteuse

Elle recherche les ponts entre la musique et le conte, aime mêler le contemporain au traditionnel. Elle aime autant raconter auprès des tout petits que des très grands. Elle crée sa propre compagnie 60 Décibels dans laquelle elle est musicienne et conteuse.

Audrey Calleja, illustratrice

Elle est diplômée de l’école des Beaux Arts de Saint-Étienne. Elle porte un regard contemplatif sur le monde et sur ces petits riens du quotidien qui le rendent extraordinaire. Elle mélange des techniques variées et pimente ses illustrations au trait fin et poétique de papiers, tissus et autres matières à formes géométriques et floraux redessinés au gré de sa fantaisie.

 

Vincent Cuvellier, auteur

Auteur de plus de 80 livres dont la série Émile qui met en scène un petit garçon dans son quotidien et dont on suit la construction de sa personnalité. L’auteur joue du second degré, il aime emmener ses lecteurs là où c’est inattendu, les surprendre, les faire rire mais aussi les questionner.

 

Martin Desbat, scénariste, dessinateur BD

Son bac Arts appliqués en poche, il intègre l’école Émile Cohl à Lyon. Ses premiers albums de bande dessinée paraissent en 2006 aux éditions Lito sous le titre générique “Les aventures de Mégamonsieur”. Il y aborde avec ironie des sujets de société, en particulier les questions écologiques. Le chasseur de rêves raconte une aventure rocambolesque peuplée de créatures aux noms étranges.

 

Mickaël El Fathi, auteur, illustrateur

Après avoir travaillé dans le cinéma d’animation et les effets spéciaux, l’envie d’arpenter le monde le prend. À son retour en 2013, il décide de réaliser un vieux rêve : écrire des histoires, les illustrer parfois et ainsi partager ses voyages et ses émerveillements. Il joue avec les matières et utilise la technique du collage numérique. Sa plume engagée et ses motifs colorés sont représentatifs de son univers.

 

Patrick Fischmann, auteur, conteur

Conteur, écrivain, poète, il réveille et rassemble des contes du monde entier avec joie et sensibilité. Sa volonté de transmettre la poésie des mots à travers l’oralité et la magie du langage à travers l’écrit, participe à rendre sa parole riche et généreuse. Chanteur, musicien, sensible à la mélodie de chaque sagesse, il est un passeur d’images qui prend soin du monde.

 

Stéphane Girel, auteur, illustrateur

Ses illustrations sont caractérisées par l’originalité de la mise en scène et un style très personnel, qui allie le travail de la couleur et du trait. Usant tantôt d’un trait proche de la bande dessinée, tantôt de grands aplats tel un peintre, il entremêle les techniques au service des histoires et des récits. Jouant avec les cadrages, entre terre et ciel, il met en scène des paysages merveilleux, traçant la route des personnages et des mille détails qu’il façonne.

 

Emma Giuliani, illustratrice

Graphiste, elle publie en 2013 son premier livre aux Éditions des Grandes Personnes, intitulé Voir le jour, qui rencontre un grand succès. À cela succèdent Bulles de Savon, en 2015 et Egyptomania en 2016, réalisé avec l’auteur Carole Saturno. Son graphisme tout en douceur et en subtilité est très poétique. À chaque page, des surprises cachées émerveillent et surprennent.

 

Ghislaine Herbéra, illustratrice

Elle est diplômée des Beaux Arts. Son univers tendre et mystérieux est nourri de son travail pour des compagnies de théâtre : masques, marionnettes, costumes. Son album Monsieur Cent têtes a reçu plusieurs prix.

 

Stéphane Jaubertie, auteur de théâtre

Il se forme comme comédien à l’École de la Comédie à St-Étienne et commence à écrire en 2004 des textes qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. C’est de l’intime, de la chair, du profond de soi qu’il part pour fabriquer un théâtre qui parle au cœur et à la tête et composer une dramaturgie percutante, intelligente et rare.

 

Pauline Kalioujny, auteure, illustratrice

crédit photo Journal La Montagne

Elle est plasticienne, et auteure-illustratrice d’albums pour petits et grands. Dans ses livres, elle aime travailler au corps le lien entre mot et image, la symbolique des couleurs, ou encore le thème du lien de l’Homme à la Nature. Elle développe également un travail sur de grands formats peints et gravés, représentant un monde végétal transfiguré.

 

Elle est conteuse et cofondatrice de la Compagnie Le Chant des histoires. À travers ses récits, elle renoue avec la tradition orale du conte, portée par des gestes et des accessoires.

 

Gwen Le Gac, illustratrice

Diplômée de l’école supérieure d’art Neufville, elle se spécialise dans le dessin textile. Ses illustrations sont riches de matières : masques expressifs au pastel, portraits délicats en fil cousu, collages… Elle a écrit pour les tout-petits et collabore avec Christophe Honoré sur des albums à sujets forts comme la pauvreté avec l’album Un enfant de pauvres, publié chez Actes Sud Junior.

 

Anne Montel, illustratrice

Elle est graphiste et illustratrice free-lance issue des bancs de l’école Duperré puis de l’école Corvisart. Elle publie en 2011 Jours de pluie sa première bande-dessinée avec Loïc Clément, puis en 2012 son premier album jeunesse Le Crafougna écrit par Stéphane Servant. Elle travaille principalement à la plume ou au stylo fin, ainsi qu’à l’aquarelle, sa technique favorite sur des dessins qui sont le plus souvent à des échelles extrêmement réduites.

 

Carl Norac, auteur

Son écriture pour enfants aborde trois domaines: des récits de voyage pour les enfants plus grands, des écrits pour les petits où l’affectivité et l’humour sont toujours présents et des poèmes où l’auteur développe son goût du nonsense.

 

Goeffroy de Pennart, auteur, illustrateur

Il est diplômé de l’École Supérieure d’Arts Graphiques. Depuis la publication de l’album Le loup est revenu aux éditions Kaléidoscope, il publie un livre par an. Il s’amuse à faire intervenir les personnages de contes classiques dans ses histoires à rebondissements qui ne manquent pas d’humour.

 

Florian Pigé, auteur, illustrateur

Il intègre en 2010 l’École Émile Cohl. Curieux, il s’intéresse au cinéma, à la musique et aux tendances en général et développe sa passion pour la littérature jeunesse dont il apprécie l’exercice de construction d’une histoire autant que celui de son illustration. Nourri d’inspirations très variées, il s’attache, dans son travail de création visuelle, aux détails révélateurs, apprécie le travail sur les matières et s’applique à la simplification des formes.

 

Lucile Placin, illustratrice

Diplômée de l’École Émile Cohl, elle publie son premier album en 2009. Son style allie des techniques mixtes et ses illustrations sont d’une extrême sensibilité, toujours à fleur de peau. L’absurde, l’humour, le rêve et la poésie sont ses sujets de prédilection.

 

France Quatromme, auteure, conteuse

Auteure d’une vingtaine de livres pour la jeunesse, elle est aussi conteuse. Le conte est un moyen pour elle d’aller vers l’autre, de déclencher la parole, de poursuivre le chemin. Elle s’intéresse aux histoires qui parlent de l’Homme, de ses aspirations et ses craintes.

 

Delphine Renon, illustratrice

Son travail délicat et original est réalisé à la plume et aux crayons de couleur. Son trait est raffiné, sa coloration subtile, elle met en scène des personnages ou des animaux fantaisistes et poétiques dans des décors très épurés.

Sophie Ruffieux, dessinatrice BD

Illustratrice free-lance, diplômée en droit et en archéologie, elle choisit d’opter pour une reconversion récente dans le monde de l’illustration. Elle illustre, entre autres, avec un trait moderne et fin, la série Ma vie selon moi.

Marie Tibi, auteure

Ses histoires reflètent l’expression de sa fantaisie et son optimisme, tout en ouvrant l’esprit des petits au goût des mots, de l’imaginaire et de la découverte du monde qui les entoure.

 

Elis Wilk, auteure, illustratrice

Elle passe par Paris, Montpellier et Lyon où elle étudie les Sciences politiques. Puis s’échappe en Pologne et rencontre le théâtre et les arts graphiques. Ses illustrations sont foisonnantes, elle crée des personnages étranges, hybrides, terribles et doux à la fois.

 

 

Les invité·e·s interviendront dans les classes les jeudi 28 et vendredi 29 mars 2019. Les inscriptions débuteront le 8 novembre.

Une réunion de présentation des invité·e·s est proposée le mardi 16 octobre à 18h à la maison des associations à Beaugency, suivie d’une permanence à la médiathèque de Saint-Laurent-Nouan le mercredi 17 octobre de 10h à 12h, une permanence à la médiathèque de Beaugency le mercredi 7 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h.

 

Salon 2019 : Le thème et les dates du 34e Salon du Livre Jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan

Le 34e Salon du Livre Jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan, organisé par Val de Lire, aura lieu les 29, 30 et 31 mars 2019 à Beaugency, au complexe des Hauts-de-Lutz.

Le thème retenu est :
Minute Papillon !…
Un temps pour grandir, un temps pour découvrir, un temps pour construire.

A travers ce thème, nous souhaiterions évoquer la nécessité de prendre le temps de s’arrêter pour réfléchir, ressentir, comprendre le monde qui nous entoure mais aussi susciter l’idée qu’il est temps de tenter de le transformer, d’agir, d’accueillir.

Nous mettrons donc à l’honneur une littérature jeunesse qui invite à la lenteur, à la contemplation, à la rêverie, au pas de côté,
une littérature qui offre un refuge, un repos, un espace de réflexion,
une littérature qui exprime le temps qui passe, où les personnages grandissent, évoluent, se transforment,
mais aussi une littérature qui donne à expérimenter, à se documenter, à prendre conscience du monde et des autres.

 

Rébecca Dautremer sera l’invitée d’honneur du 34e Salon du Livre Jeunesse.

Rébecca Dautremer est diplômée des Arts Décos de Paris en graphisme, passionnée de photo, elle se tourne vers l’illustration jeunesse à l’occasion d’un premier album, en 1996, chez Gautier-Languereau. Il sera suivi de nombreux succès parmi lesquels L’Amoureux et le célèbrissime Princesses oubliées ou inconnues, ou encore d’objets insolites et impressionnants, comme Une Bible, avec Philippe Lechermeier.

Un coup d’œil suffit à reconnaître son style unique. Artiste exigeante, généreuse et éprise de liberté, elle cherche toujours à repousser ses limites, gardant la fraîcheur et la modestie de qui remet son ouvrage sur le métier. Ses originaux au format géant, véritables œuvres d’art recherchées par les collectionneurs, deviennent pour petits et grands les pages d’albums à contempler des heures, sans se lasser.

 

Nous aurons la joie d’accueillir également :

Audrey Calleja

Vincent Cuvellier

Goeffroy de Pennart

Martin Desbat

Mickaël El Fathi

Patrick Fischmann

Stéphane Girel

Emma Giuliani

Ghislaine Herbéra

Stéphane Jaubertie

Pauline Kalioujny

Gwen Le Gac

Lili Grain d’Orge

Anne Montel

Carl Norac

Florian Pigé 

Lucile Placin

France Quatromme

Sophie Ruffieux

Delphine Renon

Marie Tibi

Elis Wilk

Nous mettrons les pleins feux sur la maison d’édition À pas de loups.

La journée de formation se déroulera le mercredi 13 mars. Le programme est en cours d’élaboration.

Un salon du livre réussi !

Merci à tous les partenaires, professionnels et bénévoles qui ont contribué à la réussite du 33e Salon du Livre.

Merci également à tous les visiteurs venus nombreux sur le salon et dans les divers lieux d’exposition.

 

Le salon en quelques chiffres :

 

25 auteur·e·s/illustrateur·rice·s invité·e·s

 

131 rencontres dans les classes, de la maternelle au lycée

 

9 expositions dans 9 lieux avant le salon

 

1 journée de formation

 

18 séances de contes et spectacles

 

12 comédiens professionnels

 

3 jours de lecture à haute voix

 

Plus de 20 intervenants professionnels

 

16 ateliers avec les invité·e·s

 

Plus de 30 partenaires associatifs ou institutionnels

 

140 mètres linéaires de livres !

 

115 bénévoles

 

70 classes accueillies le vendredi 13 avril

 

11 000 visiteurs au cours des 3 jours.

Un bilan complet du 33e Salon du Livre a été proposé le mardi 29 mai à 18h à Beaugency, à la maison des associations. Le document est téléchargeable ici.

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/05/Bilan-33-salon.pdf »]

Retour en images ici

Enquête sur votre visite au 33e salon du livre jeunesse

Chers visiteurs du salon du livre jeunesse, nous souhaitons vous poser quelques questions à propos de votre visite lors de cette 33e édition.

Avant le 30 avril, vous pouvez répondre à notre enquête par ce formulaire en ligne : ici 

ou en nous l’envoyant en version papier à Val de lire, au 18 rue Julie Lour, 45 190, Beaugency (voir fichier joint) :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/enquête-destinée-au-public-33e-Salon-1.pdf »]

 

 

 

Retour sur la journée de formation du 28 mars

L’association Val de Lire a accueilli mercredi 28 mars 150 personnes au théâtre du Puits Manu pour une journée de formation intitulée « Lira bien qui rira le premier ».

Des bibliothécaires, documentalistes, enseignants, étudiants, conseillers pédagogiques, éducateurs de jeunes enfants, bévénoles, etc ont apprécié la qualité des conférences proposées par Yvanne Chenouf et Marie Leroy-Collombel.

Antonin Louchard a présenté son travail, du premier album en 1993 « Tête à classe » à son dernier « La Piscine » publié en 2018.

Retour en images sur cette journée qui s’est clôturée avec le vernissage de l’exposition « Tout un Louvre » d’Antonin Louchard et Katy Couprie.

 

La conférence d’Yavnne Chenouf est téléchargeable ici :

[gview file= »https://valdelire.fr/wp-content/uploads/2018/04/Lhumour-Yvanne-Chenouf.pdf »]