La vie rêvée des gens

 

François MOREL, JARRIE Martin (ill), La vie des gens, ed. Les Fourmis Rouges, 2013, 72p
François MOREL, JARRIE Martin (ill), La vie des gens, ed. Les Fourmis Rouges, 2013, 72p

À partir de 10 ans

Thèmes : Objet – Destin de vie – Société

Condensé pour pressés : Pendant une Résidence artistique en banlieue parisienne, Martin Jarrie peint le portrait de 15 personnes et de l’objet qui leur est cher. A partir de ces tableaux, François Morel écrit, comme une autobiographie imaginaire, ce que chacun pourrait raconter de sa vie. Chaque portrait est présenté sur deux doubles-pages : le prénom / le texte ; puis le portrait de l’objet / le portrait de la personne.


François Morel (Auteur)

Connu du grand public grâce à son personnage dans Les Deschiens, et maintenant par ses chroniques radiophoniques sensibles et impertinentes, François Morel est un auteur à part entière, doué d’une écriture poétique qui utilise à merveille les sens et la musique de la langue française. C’est aussi un grand acteur (régalez-vous en le voyant avec Jacques Gamblin dans les Diablogues de Roland Dubillard) et un homme de scène. Bref, François Morel, grâce à ses multiples talents, nous raconte des histoires en nous faisant rire, réfléchir et nous émouvoir de ce qui fait le quotidien des humains.

François Morel par ici

 Martin Jarrie (illustrateur)
Invité de ce 31è Salon.

 Martin Jarrie est peintre et illustrateur, pour la presse, l’édition et l’événementiel. Il est déjà venu au Salon du Livre Jeunesse de Beaugency à l’occasion de la sortie de son Alphabet Fabuleux. Il est très doué pour restituer avec un grand réalisme et beaucoup de douceur, les portraits de personnes mais aussi d’objets ou même de légumes !

C’est la deuxième collaboration entre Martin Jarrie et François Morel (voir Hyacynthe et Rose, qui est devenu un spectacle).

Martin Jarrie par là


  CRITIQUE

 

J’ai beaucoup aimé me plonger dans les destins de ces personnes qui pourraient être nos « voisins de palier » mais qui n’en ont pas moins de rêves et de réflexions sur leur propre vie ou sur la société. Savoir que ces courtes biographies, écrites à la première personne, ont été imaginées par l’auteur (même si, d’après une note en fin d’ouvrage, certains lui ont apporté quelques éléments réels), m’a incitée à jouer au jeu de « Et moi, qu’aurais-je trouvé à dire à partir de ces portraits, aurais-je imaginé la même chose ? ». Activité que l’on peut proposer d’ailleurs à des enfants ou à des adultes en atelier d’écriture. On pourrait, à l’inverse, lire les textes et essayer de dresser un portrait de la personne qui parle.

François Morel a un talent incomparable pour nous immerger en quelques mots dans un univers personnel, dans la vie quotidienne, les émotions et les pensées de ces gens. Il utilise des expressions vivantes, proches du parler et cite des références culturelles ou populaires d’un passé parfois lointain (qui n’évoqueront pas grand-chose aux plus jeunes mais réveilleront quelques souvenirs aux plus âgés).

Le grand format du livre met en valeur la vivacité et le réalisme des portraits de Martin Jarrie, à côté desquels les objets occupent une place tout aussi importante, comme un reflet ou un symbole de la personne.

Cet « exercice » auquel s’est adonné François Morel évoque un peu, pour moi, le jeu que l’on peut faire à la terrasse d’un café ou dans un aéroport, qui consiste à imaginer quelle vie peuvent mener les gens qui circulent autour de nous. Évidemment, on se trompe sûrement la plupart du temps mais la tentative est amusante lorsqu’elle est menée avec respect et réel intérêt pour les gens, comme c’est le cas dans ce livre…

Dans un autre registre, le principe de s’intéresser à des inconnus (du grand public, tout est question d’échelle !) me rappelle le film « Human », même si celui-ci a une portée philosophique et humaniste de plus grande envergure et se base sur des témoignages véridiques. On perçoit dans les deux cas une universalité de la condition humaine malgré le caractère unique de chaque vie : « Tous différents, mais tous humains ! ».

 Brigitte.
Intéressée par la lecture depuis toujours, je me suis penchée
plus particulièrement sur la littérature jeunesse en devenant
enseignante et en accueillant chaque année un auteur ou un
illustrateur dans ma classe depuis 15 ans. Voilà un bon prétexte
pour continuer à apprécier les richesses de la production
littéraire dite « pour la jeunesse », qui peut aussi apporter
beaucoup aux plus grands.

 

 

ACTUALITÉS EXPOS / SALON

Retrouvez Martin Jarrie avec deux expositions :

Les originaux de Hyacinthe et Rose sont présentés à la mairie de Mont-Près-Chambord depuis le 1er, jusqu’au 19 mars. Le mercredi 16 mars à 19h30 une rencontre avec l’artiste est prévu.

Les originaux de La vie des gens, seront présentés du 7 au 20 mars à la Galerie Pellieux de Beaugency. Des lectures de l’album seront proposées le samedi 12 mars à partir de 12h, par les lecteurs-bénévoles de Val de lire.

 

Sur le salon, il sera présent les trois jours au stand de la librairie Les Temps Modernes. Et le dimanche 20 venez suivre l’élaboration de son univers lors d’une présentation de son travail. De Moreau à Jarrie, c’est à 14h, à la salle des fêtes.