Les invité·es du 37e Salon du livre jeunesse 25, 26 et 27 mars 2022

A l’occasion du 37e Salon du Livre Jeunesse Val de Lire, nous avons l’honneur d’accueillir des auteur·rices, illustrateur·rices et dessinateur·rices BD.

Les invités rencontreront enfants et/ou adolescents dans les établissements scolaires, bibliothèques ou autres structures. À découvrir ci-dessous les fiches concernant les rencontres pour chaque invité·e :

Les inscriptions pour accueillir un.e auteur.ice ou illustrateur.ice dans votre établissement ou structure, seront ouvertes à partir du 23 novembre 2021.

Renseignements auprès de Val de Lire.


Julia Chausson, invitée d’honneur
autrice et illustratrice

« Diplômée de scénographie à l’école des arts décoratifs de Paris, formée à la gravure, Julia Chausson vit à Paris et travaille à Pantin. Elle explore l’objet livre sous toutes ses formes et y intègre contes et tradition orale comme matériau de ses recherches. Ses livres d’artiste sont le fruit d’expérimentations libres. Ils sont un terrain pour l’émergence de son langage. Certaines de ces recherches ont donné naissance à des albums en édition courante. Elle a publié une trentaine de livres. Elle écrit et crée, en binôme avec sa sœur Elsa Chausson, des spectacles hybrides, qui mêlent texte sonore, théâtre d’objets et expériences diverses. « Voir le loup » est le dernier né : fracas de papier et actions plastiques pour raconter les versions de tradition orale du Petit Chaperon rouge. Elle a imaginé également une exposition ludique pour les tout-petits, autour de sa collection de comptines : « Les murs ont des oreilles ». Elle expose son travail en France et à l’étranger. » (source : site internet de Julia Chausson)


Lucie Albon, autrice et illustratrice

« Collages grands formats, illustration, édition jeunesse… Lucie Albon se joue des techniques et des formats. Son travail, souvent porté par des regards qui nous questionnent, sait ainsi souffler le chaud, le froid, l’émotion et la poésie. Formée aux beaux-arts d’Angoulême puis aux Arts Décoratifs de Strasbourg, lauréate de la Villa Kujoyama, Lucie Albon a publié plus d’une quarantaine d’ouvrages et réalisé de nombreuses fresques murales à très grand échelle (Japon, Allemagne, Espagne, France…). Elle a collaboré avec le magazine Elle et continue de produire des images pour la presse. Elle a également co-fondé l’atelier-galerie Le Bocal, à Lyon et le collectif artistique LTD. » (source : La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.)


Léa Decan, autrice et illustratrice

« Léa Decan est née à Dunkerque. Petite, elle a beaucoup voyagé entre la France de son père, et la Chine de sa mère. Après des études dans la musique, c’est à Bruxelles qu’elle choisit de poser ses valises, pour y étudier l’illustration à l’ESA Saint-Luc. Elle travaille autour de l’enfance, au travers de la littérature jeunesse et de l’animation pour enfants. Elle anime aujourd’hui des ateliers, faisant communiquer ses deux passions : la musique et le livre. Où va le chat ? est son premier album. » (source : Ricochet)


Béatrice Fontanel, poète et autrice

« Née à Casablanca, Béatrice Fontanel a vécu un peu partout, avant de s’installer à Montparnasse, sa petite patrie d’adoption. Poète, auteure et iconographe, elle a écrit et conçu un grand nombre de livres, pour la jeunesse, fictions et documentaires, chez divers éditeurs : Gallimard jeunesse, Actes Sud, Le Seuil jeunesse, L’Etagère du bas… La vie quotidienne tissée aux grands événements de l’histoire, la nature, la botanique, la musique et les Beaux-arts restent ses terrains privilégiés, de vastes domaines qu’elle arpente avec enthousiasme depuis plus de trente ans. » (source : Gallimard Jeunesse)


Michel Galvin, auteur et illustrateur

« Né en 1959 à Montreuil, Michel Galvin découvre la bande dessinée dans Pilote. Après un passage éclair aux Beaux-Arts de Paris, il découvre l’œuvre graphique d’Alfred Kubin, des expressionnistes et de Saul Steinberg et décide d’arrêter la bande dessinée qu’il juge trop technique pour se consacrer au graphisme, à l’illustration et à la peinture. Par ailleurs, il travaille beaucoup pour la presse (Libération, Le Monde, Télérama…). Depuis quelques années, il se consacre à l’édition jeunesse (Le Seuil puis Le Rouergue) et retourne vers la bande dessinée. » (source : Le Rouergue)


Claire Garralon, autrice et illustratrice

« Autrice et illustratrice installée à Toulouse elle réalise son premier album en 2008. Dans ses livres, de manière simple et sensible, Claire aborde des sujets aussi variés que la différence, la solitude, l’écologie ou les couleurs et les nombres. Elle aime adapter son style au projet sur lequel elle travaille et utilisera tour à tour la peinture, les crayons de couleur, les collages ou l’ordinateur. Depuis de nombreuses années, elle accompagne ses albums de rencontres avec les jeunes enfants dans les écoles et dans les crèches mais aussi dans les librairies et bibliothèques. » (source : La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse)


Emmanuelle Halgand, autrice et illustratrice

« Formatrice, chercheuse et artiste, Emmanuelle Halgand se consacre depuis une dizaine d’années à la médiation et à la réception de l’album de jeunesse tout en participant au développement de la formation des professionnels de la culture et de l’éducation dans ce domaine. En 2015, elle signe son premier album : Le voyage des éléphants aux éditions Magellan & Cie, album suivi de plusieurs autres ouvrages en jeunesse. Son travail d’écriture et d’illustration est lié à son enfance, partagée entre cultures occidentale et orientale. Elle aime le dessin numérique, l’aquarelle, les découpages et collages mêlés car cette technique combinatoire lui permet de créer des images aux formes simples, épurées et volontiers énigmatiques au sein desquelles prime la recherche de l’émotion. Le voyage est également très présent dans ses choix de motifs comme de thèmes souvent ethniques. » (source : site internet d’Emmanuelle Halgand)


Mickaël Jourdan, auteur et illustrateur

« Né en 1987 et travaille en tant qu’auteur-illustrateur à Toulouse. Après une formation à l’école de l’image d’Angoulême, il a publié une bande dessinée à La Joie de lire (Le grand marécage) et plus récemment un album jeunesse au Rouergue (Chips et Biscotte). Dans ses images, il aime combiner des formes graphiques et minimalistes qui, adoucies par la tendresse du pinceau, dépeignent des espaces propices à la contemplation. En laissant une place importante à la nature et au souvenir, il cherche des constructions visuelles et narratives qui vont à l’essentiel avec peu de moyens. Aujourd’hui, il partage son temps entre l’illustration (affiches, cartes postales, presse…) l’animation d’ateliers créatifs et l’écriture de nouveaux projets de livres. » (source : site internet de Mickaël Jourdan)


Kochka, autrice

« Née en 1964 au Liban d’un père français et d’une mère libanaise. En 1976, la guerre contraint sa famille à l’exil. Elle fait des études en France et devient avocate. Alors qu’elle exerce ce métier, quatre enfants entrent dans sa vie, dont un fils autiste qui va bouleverser son quotidien et sa façon d’appréhender le monde. Elle démissionne du barreau en 1998 pour se mettre à écrire. En 2011, elle a un cinquième enfant. » (source : les Incorruptibles)


Marc Lizano, illustrateur et bédéiste

« Naissance à Vannes le 26 décembre 1970.  Depuis 1998, dessinateur, illustrateur et scénariste pour l’édition jeunesse (Flammarion, Le Rouergue, Milan…) ou la bande dessinée (Steinkis, La Gouttière, Noctambule, Le Lombard…). Intervenant pour des rencontres autour des livres et de la bande dessinée (Lectures publiques, ateliers…) dans le cadre des salons du livre, festivals du livre jeunesse. Création de livres avec les classes rencontrées lors de résidences ou de projets d’édition. Entre 2010 et 2013, 35 titres parus au sein des éditions Gargantua, créées avec Joël Legars. Entre 2017 et 2020, enseignant référant des premières années et formateur au CESAN (Mise en scène et narration en bande-dessinée). » (source : site internet de Marc Lizano)


Frédéric Marais, auteur et illustrateur

« Frédéric Marais est né le samedi 1er mai 1965, il fut élève de la peintre Vera Braun Lengyel de 1973 à 1983, passa un bac histoire de l’art puis étudia les arts graphiques à l’école Penninghen et à l’ECV (Ecole de Communication Visuelle). Après avoir été directeur artistique en agence de publicité il est désormais auteur illustrateur. Il a reçu le prix Sorcière en 2016 pour son album Yasuke. » (source : site internet de Frédéric Marais)


« Emmanuelle Mardesson est née à Orléans en 1977. Elle a étudié le droit et le cinéma. Sa rencontre avec l’illustratrice Sarah Loulendo donne naissance à leur première publication, La cité des animaux, dont elle signe les textes. » (source : Ricochet)


Louise Mézel, autrice et illustratrice

« Après ses études de littérature et d’histoire de l’art, elle devient illustratrice diplômée de l’ESA Saint-Luc de Bruxelles en 2013. Aujourd’hui, elle travaille principalement pour l’illustration jeunesse et la presse. Les albums Roland Léléfan sont ses premiers livres en tant qu’autrice. Elle a eu également plusieurs collaborations dans le domaine du théâtre (Compagine Ascorbic) et de la musique ou pour des institutions (Institut Imagine de l’Hôpital Necker, Villa Médicis). Sensible aux techniques sur papier, elle pratique la lithographie aux ateliers Beaux-Arts de Paris Glacière depuis 2017. Ses estampes ont été exposées à plusieurs reprises à Paris, notamment à l’OCDE en 2019. » (source : site internet de Louise Mézel)


Seng Soun Ratanavanh, autrice et illustratrice

« Seng Soun Ratanavanh est une dessinatrice-peintre qui travaille et vit en région parisienne. Née en 1974, et diplomée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle expose ses œuvres régulièrement en France et à l’étranger. » (source : site internet de Seng Soun Ratanavanh)


Marine Schneider, autrice et illustratrice

« Marine Schneider est une autrice illustratrice belge. Lorsqu’elle a eu cinq ans, elle a affirmé avec détermination que lorsqu’elle serait grande, elle ferait des livres pour enfants. Quinze ans plus tard, elle se lance dans des études d’illustrations à LUCA School of arts (Gand), où sa passion pour les livres illustrés se confirme. Grande voyageuse, elle aime se perdre, seule ou accompagnée, dans de vastes paysages, si possibles enneigés. Ses vagabondages à travers le monde, du nord du nord à l’est de l’est, l’inspirent et nourrissent ses récits. Elle aime par-dessus tout raconter, avec des mots et des images, des histoires simples mais belles. Elle a commencé sa carrière en illustrant trois albums de l’autrice norvégienne Elisabeth Helland Larsen (Je suis la Mort, Je suis la Vie, Je suis le Clown, publié en français par Versant Sud Jeunesse). Hiro, hiver et marshmallow, paru chez Versant Sud Jeunesse, est le premier album qu’elle illustre et écrit à la fois. Depuis, elle a publié plusieurs livres, du livre pour les tout-petits au livre pour les plus grands. Elle vit et travaille actuellement à Bruxelles. » (source : site internet de Marine Schneider)


Romain Taszek, auteur et illustrateur

« Diplômé des Arts Décoratifs de Paris, Romain Taszek est un illustrateur passionné par l’Histoire et les histoires. La forme et la couleur sont au cœur de son travail qui navigue, au gré des projets, entre fiction et documentaire. Il a déjà collaboré avec la revue Citrus et le magazine Georges. » (source : Ricochet)


Gaya Wisniewski, autrice et illustratrice

« J’ai grandi dans les crayons et les papiers avec deux parents artistes. J’ai toujours aimé façonner de petits livres… Cela m’a conduit à étudier l’illustration à l’Institut Saint-Luc à Bruxelles puis à devenir professeure de dessin. En parallèle, j’ai animé de nombreux ateliers au Wolf, maison de la littérature jeunesse en Belgique, ce qui a conforté mon envie de raconter des histoires. Après douze ans comme professeure, je me suis enfin lancée dans la réalisation d’un livre jeunesse. Tout a commencé lors d’un stage avec Joanna Concejo, c’est elle qui m’a proposé de dessiner d’abord. Elle disait « l’histoire suivra » et cela m’a débloquée ! Je suis rentrée à la maison et j’ai dessiné, dessiné… C’est ainsi que sont nés Mon bison, puis Chnourka. Depuis 2016, j’ai quitté la Belgique pour le Gers, où je me consacre à l’illustration. » (source : site internet de Gaya Wisniewski)


Mathilde Chèvre, éditrice, autrice, illustratrice et traductrice

« Mathilde Chèvre est née 1972, dans une campagne de France entre deux avions pour Bougara en Algérie où ses parents vivaient. Puis elle a grandi dans les Pyrénées Orientales, dans une ancienne ferme assez éloignée du monde. Quand elle en est partie, elle a traversé la mer pour voyager et vivre autour de la Méditerranée, du Caire à Damas, à Marseille. Elle vit aujourd’hui à Marseille où elle dirige les éditions Le port a jauni, illustre et écrit des livres pour la jeunesse, suite à une thèse publiée sous le titre Le poussin n’est pas un chien – Quarante ans de création arabe en littérature pour la jeunesse, reflet et projet des sociétés (Égypte, Syrie, Liban) (Beyrouth, Ifpo/Iremam, 2015). » (source : Le port a jauni / © portrait Thomas Azuelos)


Mo Abbas, auteur

« Mo Abbas écrit avec ses pieds. Poète arpenteur, la ville est son terrain de jeu. Dans ses balades, il se déplace sur la frontière ténue qui sinue entre le banal et l’incongru : tuyaux percés, trottoirs défoncés, immeubles en ruines, plaques de rues ou d’égouts rouillés, panneaux de signalisation, devantures de snacks, cris, bruits, voix, sons, klaxons, têtes, bêtes… Il observe et consigne tout, sur un morceau de papier ou dans un coin de sa tête. Et parfois… macadam ! » (source : Le port a jauni / © portrait Zabou M, portrait en Fayoum)


Zeynep Perinçek, illustratrice

« Zeynep Perinçek est née à Ankara (Turquie) en 1970, où elle vit jusqu’à ses études en France. Diplômée de l’École d’Art d’Avignon, elle devient artiste-peintre à Marseille, bâtisseuse de meubles en carton et de mobiles en cocons, glaneuse d’ombres humaines et graveuse d’images végétales. Elle fait partie de l’équipe fondatrice du Port a jauni avec Mathilde Chèvre et Géraldine Hérédia. Ensemble, elles imaginent et animent de nombreux ateliers de fabrication de livres avec des enfants, elles inventent des expositions dont Zeynep Perinçek assure la réalisation et le suivi. » (source : Le port a jauni / © autoportrait)