Sortir du format (celui de l’album, c’est 17,5 x 20 cm, 42 p.)

 

COAT - Je ne suis pas comme les autres
Janik COAT, Je ne suis pas comme les autres, Memo, 2006, 42p

 

À partir de 3 ans

Thèmes : Idées reçues – Animaux – Plaisir d’être soi-même

Condensé pour pressés : S’affirmer par sa différence plutôt que d’être ce que les autres attendent qu’on soit.

 

 

 


Janik Coat

 Elle a exercé comme graphiste, elle remplit des carnets de dessins, (femmes, danse, voyages). Dans ses albums pour enfants l’univers paraît immobile et tranquille, en y regardant de plus près, des détails cocasses se glissent dans les mises en scène d’animaux et personnages aux formes épurées et minimalistes

Univers numérique par ici!


 

 CRITIQUE 

 

Pour comprendre la signification du titre, il faut considérer ensemble la 1e et la 4e de couverture ; cette chauve-souris là est différente de ses congénères. Elle ne dort pas accrochée à l’arbre, tête en bas, elle se repose sur la pointe des pattes. Sa tête et ses oreilles sont rouges en non pas bleues comme celles des autres. Différence de couleur et d’attitude.

L’ensemble des pages se distribue toujours de la même manière. À gauche, en bas de page, une phrase en couleur, en lettre minuscules, vient compléter le dessin. Le premier tableau représente un hippopotame gris clair dont on ne voit que le dos, dans un marigot gris foncé portant quelques plantes aquatiques en surface. Un horizon bien rectiligne d’où émerge une silhouette d’arbre sépare le marigot du ciel, gris lui aussi. Un petit oiseau couleur saumon apporte une note colorée. La phrase dit : les hippopotames aiment les bains de boue. En face, sur la page de droite on lit : popov préfère son jacuzzi. Le popov dont il est question est un hippopotame rouge dont le corps apparaît presque entier dans un bain de bulles bleu laiteux, sur son dos un oiseau prune dans la même attitude que l’oiseau de la page précédente.

Les animaux de Janik Coat sont constitués de surfaces colorées animées par quelques détails comme les yeux petits et ronds tournés vers le lecteur. La double page des piranhas est particulièrement intéressante. À l’horizontal, derrière trois poissons rouges, le piranha apparaît carnivore. Le même, vertical sous un nénuphar rouge fait figure de végétarien. Quelle efficacité !

J’aime les aplats de couleur sur le papier mat, blanc cassé qui rend la lecture agréable, j’aime cette simplicité apparente, incitant le jeune lecteur à être actif, à comparer la généralité et le cas particulier, à aller d’une page à l’autre. J’aime les expressions prêtées aux animaux avec presque rien… Quel talent !

 

Nicole.
L’idée que chacun est différent,

que chaque enfant n’est pas
un n° dans un troupeau m’intéresse.

 

 

 

ACTUALITES SALON

Vous pourrez rencontrer Janik Coat sur le stand de la librairie Les Temps Modernes durant les trois jours.