Val de Lire a participé au colloque du CRILJ (Centre de recherche et d’information sur la Littérature pour la Jeunesse)

Les 3 et 4 février 2017 s’est tenu à Paris le colloque du C.R.I.L.J., sur le thème « élargir le cercle des lecteurs : la médiation en littérature pour la jeunesse ».

Partenaire du C.R.I.L.J. depuis de nombreuses années pour l’organisation de sa journée professionnelle, Val de Lire tenait à participer, et ce fut chose faite avec une intervention d’Audrey Gaillard sur « la médiation, espace de vie sociale : l’exemple de Val de Lire ».

Dans ce compte-rendu d’expériences, il nous semblait essentiel de restituer ce qui participe de la raison d’être même de l’association. En effet, cette médiation en littérature jeunesse dans laquelle Val de Lire s’investit totalement depuis de nombreuses années ne consiste pas seulement à donner le goût de lire ou faire découvrir de nouveaux textes (ce qui pourrait déjà être une fin en soi), mais le dépasse pour créer des liens entre les personnes, à différents niveaux : entre les adultes (lecteurs venus d’horizons différents, assistantes maternelles, enseignants, parents, etc.), entre les lecteurs et les enfants (à la Protection Maternelle Infantile, dans les Temps d’Activité Périscolaires, à la plage de Beaugency, etc.), mais aussi dans les maisons de retraite, avec d’autres associations, etc. Ce maillage territorial s’inscrit dans une démarche volontaire d’éducation populaire, qui s’appuie sur le livre. La lecture est aussi une démarche citoyenne, et les différents exemples de nos interventions l’ont bien montré : comme le souligne Marie-Aude Murail, à l’heure actuelle « ce n’est pas la lecture qui est en danger, ce sont les illettrés » (in 50 ans de littérature pour la jeunesse : raconter hier pour préparer demain, Les Cahiers du C.R.I.L.J., n°7, novembre 2015).colloque-2017-9 colloque-2017-12 colloque-2017-8