Pleins feux sur la maison d’édition MeMo

A l’occasion du 35e salon du livre jeunesse, Val de Lire met à l’honneur la maison d’édition MeMo.

Vous pourrez échanger avec Caroline Lascaux, assistante d’édition, lors du salon du livre. Elle interviendra lors de la journée professionnelle du 18 mars 2020.

Parmi les invité-es du salon, cinq créatrices sont publiées chez MeMo : Anne Crausaz, Malika Doray, Jeanne Macaigne, Mélanie Rutten et Florie Saint-Val.

MeMo est fondée en 1993 à Nantes et tire son nom de ses deux créateurs, Yves Mestrallet, architecte de formation et photographe, et Christine Morault, formée aux arts.

Elle se tourne vers la littérature jeunesse depuis 2001.

Les livres de MeMo donnent à chacun la sensation de tenir entre ses mains un livre aussi précieux qu’un original, par leur spécificité technique et esthétique : l’impression se fait sur un papier épais proche du papier à dessin.

Le travail de la couleur y est particulier, par une impression en tons directs. Tout est fait pour mettre en valeur l’objet-livre, en s’ouvrant à une variété de techniques (numérique, gravure, gouache…). Les couvertures sont pour la plupart sans pelliculage, de matière mate.

MeMo se soucie de « bibliodiversité », en faisant primer la qualité sur le rendement, et dispose de ses propres fabricants.

Elle fait aussi un travail patrimonial et réédite des classiques introuvables ou inconnus, français et étrangers, et notamment les livres de Maurice Sendak.

Consulter le site de MeMo

Comment participer au 35e Salon du livre ? Accueillir un·e auteur·rice ? Venir visiter une exposition, le salon ?

Vous êtes enseignant·e, bibliothécaire, documentaliste, animateur·rice, éducateur·rice, vous souhaitez participer au 35e Salon du Livre Jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan en 2020.

Vous avez la possibilité :

  • Avec votre classe/groupe, il est possible :
  • de recevoir un auteur·e ou un illustrateur·rice dans la classe durant 1h15 à 1h30 environ. Les rencontres auront lieu le jeudi 2 et le vendredi 3 avril 2020. Le coût est de 170 euros (85 euros pour les communes de l’ancienne communauté de communes du canton de Beaugency). Dans certains cas, la collectivité territoriale peut prendre une partie en charge ou verser une subvention en conséquence à l’école. Sur demande, Val de lire peut adresser un devis à une collectivité territoriale ou à un établissement.
  • de venir visiter le salon. Pour cela, il suffit de s’inscrire dans le courant du mois de février 2020 (La visite est gratuite). Il est possible également de découvrir les diverses expositions (église St Étienne, passage Pellieux, médiathèques partenaires…). Inscription au préalable auprès des structures.
  • de participer à la décoration d’ensemble du salon (kakémonos) à partir d’une consigne collective précise élaborée lors d’une réunion le 26 novembre à 17h, à la maison Agora.

Une adhésion à Val de lire sera demandée pour participer aux activités : 10 € pour les classes participantes.

 

Enfin, vous pouvez :

– contribuer à l’organisation du salon du livre en devenant bénévole (installation, permanence, animation, lecture…).

Une réunion de présentation du 35e Salon du Livre jeunesse est proposée

le 15 Octobre à 18h à l’Agora à Beaugency.

Si vous ne pouvez pas être présent·e lors de cette réunion et/ou pour compléter les informations, deux permanences sont proposées :

Le mardi 5 novembre à la médiathèque de Saint-Laurent-Nouan de 16h30 à 18h.

Le mercredi 6 novembre à la médiathèque La pléiade à Beaugency de 10h à 12h et 14h à 18h.

Les inscriptions pour accueillir les invité·es dans les classes débuteront le jeudi 7 novembre sur le site de Val de Lire, ici.

À consulter le dossier des rencontres scolaires ci-dessous :

Dossier rencontres scolaires

Jouer avec les livres : activités avec des albums jeunesse

L’association Val de Lire initie des temps de formation à destination des adultes pour découvrir et mettre en place des activités autour du livre.

Le premier rendez-vous sera autour de la thématique « Jouer » : des jeux calmes, sportifs, d’écriture en lien avec les livres à partager avec des enfants, des adolescent·es et des adultes.

Ces ateliers s’adressent aux professionnel.les (animateur.rices, enseignant.es, bibliothécaires…) et aux bénévoles, parents, grands-parents…

Deux dates sont proposées : le mercredi 16 octobre et le samedi 19 octobre, à la Maison Agora, de 14h à 16h30. (Il s’agit du même atelier proposé deux fois).

Deux autres sessions auront lieu  » Fabriquer » le 22 et 25 janvier et « Interpréter » le 3 et 6 juin 2020.

Le formateur est Andy Kraft, artiste plasticien, lecteur de Val de Lire. Il a été formateur éducation populaire et enseignant en classe maternelle et collège.

Inscription obligatoire ici. L’atelier est gratuit.
Renseignement : 02 38 44 75 66.

Coup de cœur pour  » Le fils de Picasso  » par Antonin Picard

 » L’art est un mensonge qui nous permet de dévoiler la vérité.  »                                                                           – Pablo Picasso

Lorsque nous avons reçu ce roman et que j’ai vu qu’il s’agissait d’un livre écrit par Marie Sellier, dont je n’avais lu que des albums jeunesses jusque-là, j’étais intrigué. J’ai été assez surpris au début. Passer d’albums pour les plus jeunes comme  » Mes 10 premiers tableaux  » ou  » Mon monstre « ,  à un roman réaliste et sérieux comme  » Le Fils de Picasso  » m’a interpelé.

L’histoire commence en 1955, aux États-Unis, où un jeune homme nommé Pablo apprend de sa grand-mère qu’il serait le fils illégitime de Pablo Picasso. Le jeune homme et sa grand-mère se rendent dans le sud de la France afin d’en apprendre un peu plus sur son passé et sur celui qui est supposé être son père. Je ne peux pas en dévoiler plus sur l’intrigue car ça risquerait de vous révéler des éléments de l’histoire qu’il vaut mieux découvrir par soi-même.

À partir de 11 ans, le livre est un bon moyen de donner envie à des collégiens de les intéresser à l’histoire du célèbre peintre tout en laissant planer le mystère autour du personnage principal : est-il réellement le fils de Pablo Picasso ? Le ton est léger alors que la quête est existentielle pour ce garçon. L’autrice nous offre des respirations à travers la complicité entre la grand-mère et l’enfant, les personnages atypiques, les liens entre Pablo le garçon et Sylviane.

Le livre n’a clairement pas pour but d’être une biographie sur Pablo Picasso, même si on est immergé dans son univers et de son oeuvre. Le lecteur est transporté par la fiction.

J’avais prévu de le feuilleter seulement et je me suis très vite retrouvé à ne plus vouloir lâcher le livre. On s’attache très facilement aux différents protagonistes et certaines scènes nous prennent facilement au cœur comme si on était directement impliqué dans l’histoire et qu’on faisait partie d’eux.

Marie Sellier nous offre une histoire bouleversante, son écriture est au service des personnages, de leurs émotions. Quant à savoir si les faits de ce roman sont réels ou fictifs, l’autrice y répond à la fin du roman. « Tout au long de l’ouvrage, la fiction joue à cache-cache avec la réalité.  » Bonne lecture.

Antonin Picard, volontaire en service civique à Val de Lire depuis le 1er septembre.

Le fils de Picasso, Marie Sellier, édition Nathan, 2012.

Prix Jacques Asklund 2020

La ville de Beaugency, avec le soutien de la Communauté de communes des Terres du Val de Loire, récompense chaque année l’auteur·rice du livre choisi pour la qualité de son intrigue.

Des classes de CM2-6è de la Communauté de communes des Terres du Val de Loire participeront à ce prix.

Le nom du ou de la lauréat·e sera dévoilé lors de l’inauguration du 35e Salon du Livre le vendredi 3 avril 2020 à 18h30 au Complexe des Hauts de Lutz à Beaugency, en présence de l’auteur·rice. Le ou la lauréat·e pourra intervenir dans les classes pour rencontrer ses lecteur·rices puis dédicacer le week-end.

 

Les livres sélectionnés sont :

L’arrêt du cœur ou comment Simon découvrit l’amour dans une cuisine d’Agnès Debacker, éditions Mémo.

Pâquerette, une histoire de pirates de Gaston Boyer, éditions Gallimard.

Pierrot et Miette, héros des tranchées de Sophie de Mullenheim, éditions Fleurus.

Ma vie de monstre d’Anne Pouget, éditions Scrinéo.

Thème du Salon 2020 :  » Et si demain… Cultivons, cheminons, cabanons… « 

Le 35e Salon du Livre Jeunesse de Beaugency et Saint-Laurent-Nouan se déroulera le 3, 4 et 5 avril 2020. Le thème retenu est :

Et si demain…

Cultivons, cheminons, cabanons…

Cultiver notre jardin secret, notre esprit critique, notre intelligence, notre avenir mais aussi le lopin de terre pour y regarder pousser légumes et fruits en lien avec les saisons et en respectant faune et flore.

Revisiter les chemins des anciens, inventer le futur en se servant du passé, défricher de nouvelles voies, anticiper et créer.

Construire ensemble un monde à échelle humaine, habitations et urbanisation passées et futures, constructions individuelles, sécurisantes, collectives, innovantes.

L’occasion en littérature jeunesse de mettre à l’honneur les livres en lien avec la nature et l’environnement (albums et documentaires), de s’intéresser aux romans d’anticipation, à la science fiction, aux albums innovants ou originaux par leur forme  (pop up par exemple), de revisiter des auteurs du passé (rééditions) etc

Réunion de présentation du 35e Salon du Livre Jeunesse : mardi 15 octobre à 18h à l’usine Agora à Beaugency. Ouvert à tous.

Journées Nationales d’action contre l’illettrisme

Dans le cadre des Journées Nationales d’action contre l’illettrisme,

Les Amis de l’école laïque et Val de Lire s’associent et organisent les rendez-vous suivants :

Roulebarak au forum des associations à Beaugency, Parc Thérèse Cherrier, le 7 septembre 2019 : lectures d’albums partagées avec enfants et adultes et jeux en lien avec les livres. Possibilité de venir à tout moment entre 10h et 18h. Tout public.

Exposition-quizz mise à disposition par le CRIA 45 : réflexion sur l’illettrisme. Exposition à découvrir lors du forum des associations le 7 septembre puis à la Maison Agora, 59 avenue de Vendôme, au rez-de-chaussée du 9 au 19 septembre 2019. À destination à la fois des jeunes, des adultes, des professionnel·le·s, des élu·e·s et des personnes fragilisées à l’écrit.

Roulebarak dans le parc des canards à Beaugency, le mercredi 11 septembre. Avec la participation des fous de bassan ! Possibilité de venir à tout moment entre 16h et 18h. Tout public.

Jeu de sensibilisation sur l’illettrisme animé par le CRIA 45 lors du café des partenaires au centre social de Beaugency, Usine Agora, le jeudi 12 septembre de 13h à 14h. À destination des professionnel·le·s, élu·e·s, responsables associatifs…

Ces actions initiées par Val de Lire disposent du label Agir ensemble contre l’illettrisme de l’Agence Nationale de Lutte contre l’illettrisme.